un magazine web axé sur la culture d’ici

Bryan Adams fait vibrer le Centre Bell

Inspiré du cœur

Par Violaine Morinville

Le spectacle de Bryan Adams produit par evenko a eu lieu hier le 12 septembre 2022 au Centre Bell de Montréal. La salle comble a accueilli le chanteur et musicien canadien avec un enthousiasme chaleureux.

La tournée canadienne So Happy It Hurts 2022 regroupe ses meilleurs succès dans une mise en scène contemporaine où une voiture a semblé être le symbole du spectacle. Une voiture géante télécommandée flottait dans l’espace central du Centre Bell à l’arrivée du public. La scène avait un écran géant et des caméras en traveling pour que le public puisse faire partie du spectacle sur écran de manière artistique à chaque chanson.

Bryan Adams était au sommet de sa forme. Il parlait au public en français, en anglais et a interagi avec le public en étant présent, comme sa chanson Je suis là ! Il a livré quelques secrets de son parcours et chanté tous ses meilleurs succès en demandant au public lesquelles ne pas manquer.

La chanson Summer of 69 a été la plus énergique avec un film réalisé avec une femme qui avait les mots de la chanson écrite sur des parties du corps en changeant de plan caméra serré pour bien lire les paroles. Bryan Adams a tout donné comme un rocker lors de cette chanson. La pièce Heaven a été chantée par le public au début et Only Love a provoqué un moment intense avec un duo entre Bryan et son guitariste pour reprendre la pièce qui était interprétée à l’époque avec Tina Turner. La force énergétique de ses chansons était au rendez-vous avec des solos de guitares exceptionnels.

La chanson Shine the light et Share the light ont illuminé la salle avec les lumières des cellulaires où nous voyions en simultané l’effet des lumières du public sur écran géant comme si nous faisions partie du spectacle sur scène. Chaque chanson avait un effet vidéo artistiquement bien pensé, soit en petit écran à l’intérieur d’effets de bâtiments comme les fenêtres de la chanson Heaven, des espaces naturels avec la chanson Run to You ou des mots écrits pour la chanson Summer of 69.

Lorsque Bryan Adams a présenté ses musiciens, c’était à la manière du hockey avec comme première étoile son guitariste. Le public a même chanté l’air! Une chanson dansante a été la plus interactive où il a invité les gens à danser pour que les caméras puissent les prendre en plans divers sur l’écran géant derrière lui. Une vidéo a initié le tout et ensuite quelques-uns ont été choisis à la caméra pour faire partie du spectacle diffusé sur l’écran. Nous avons senti le tout très inclusif avec la communication, l’énergie, l’amour et la lumière des chansons interprétées qui étaient flamboyants.

La chanson Straight from the heart est venue à la fin du spectacle, épurée, en racontant que c’était la première chanson qui a initié sa carrière… Bref, ce fut un spectacle inspirant où l’idée interactive du public à l’intérieur d’une mise en scène à la manière de film et de télé multicam en direct avec le chanteur a propulsé les chansons à un niveau supérieur. Un spectacle à voir avec un chanteur intemporel qui rayonne depuis des décennies pour toutes les générations.

Vous pourriez aussi être intéressé par ces articles :

Bryan Adams séduit une fois de plus le Québec

Les nouveautés à voir et entendre

Clôture de Soif de musique: Matt Lang met le feu aux planches!

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email