Alexandre Barrette
Imparfait: le deuxième one-man show d'Alexandre Barrette!

Première d’Imparfait d’Alexandre Barrette

 Drôle et anecdotique

Crédit photo: Facebook officiel d’Alexandre Barrette

 Par Amélie Delobel

 Québec | Pour la première fois de ma vie, j’ai eu la chance de couvrir un événement artistique. Il faut dire que ma branche est plutôt le sport, surtout le hockey, mais j’étais très excitée par ce nouveau défi. Comme premier article pour MatTv, j’ai eu l’honneur d’assister au spectacle d’Alexandre Barrette à la Salle Albert-Rousseau de Québec. C’était un deuxième show pour lui en l’espace de 24 heures à cet endroit, dans le cadre de sa tournée « Imparfait ». De plus, la vedette du soir est originaire de la place.

 Plusieurs thèmes ont été abordés par l’humoriste au fil de la soirée. Le deuil et la langue française ont fait partie des thèmes qui ont mené à plusieurs répliques qui ont plu aux gens présents dans la salle. Toutefois, le sujet qui revenait le plus souvent était sa famille, surtout sa mère « aux cheveux poivre et sel, mais en pénurie de poivre » et son père « qui a beaucoup trop de vigueur en montant ses pantalons ». Cette partie du spectacle a donné lieu autant à des moments touchants qu’hilarants.

En plus de sa famille, l’homme de 34 ans n’a pas hésité à parler de ses relations amoureuses, dont la dernière qui a duré deux ans et qui s’est terminée l’hiver dernier. La raison? La télésérie populaire The Walking Dead selon lui, si ça peut en intéresser certains… Cette partie de ce deuxième one-man show a permis de constater que l’animateur d’Atomes crochus n’est pas différent des autres hommes lorsqu’il s’agit de ruptures amoureuses.

 

 Pas facile prendre des décisions

Au milieu d’un décor simple, mais lumineux, qui donne l’impression aux spectateurs d’être dans son appartement, Alexandre Barrette a parlé longuement de sa difficulté à prendre des décisions importantes. Même commander au restaurant n’est pas chose aisée. C’est pourquoi le gagnant d’un Gémeaux pour son animation de la série Taxi payant aimerait, si son budget lui permettait, payer à temps plein un « rôtisseur ». Si cette personne peut choisir si une autre aime mieux la cuisse ou la poitrine, elle peut tout faire selon la vedette de la soirée. Cette citation a bien évidemment fait rire la salle (qui devait être comble, ou presque), mais elle nous permettait de réfléchir également un peu sur nous-mêmes. Comme quoi, nous pouvons tous à un certain moment de notre vie se remettre en question. Ainsi, chaque décision peut sembler être une aventure.

Terminer en beauté

En conclusion de cette première, Alexandre Barrette laisse un message sur la boîte vocale à chacun de ses proches comme s’il vivait le dernier jour de sa vie. La dernière personne à qui il laisse un message? À lui-même. Signe qu’il traverse un temps de crise (celle de la trentaine peut-être?), mais qu’il est prêt à y faire face. Il a également tenu à remercier les gens présents à la fin de son spectacle ainsi que son entourage, plus particulièrement sa famille qui était présente.

2014-10-27-02-07-51-CE ART Alexandre Barrette 20 10 05 11 va 420 i A

©Viviane Asselin-TC Média

Pour les gens de Québec qui ont manqué le spectacle, sachez que l’humoriste sera de retour à la Salle Albert-Rousseau les 10-11-12 mars prochain, ainsi que les 25 mai et 8 juin 2016. Pour les Montréalais, le célèbre animateur québécois sera présent les 3, 4 et 5 février prochain au Monument-National. Des billets sont encore disponibles et accessibles sur le site officiel de l’artiste Alexandre Barrette.  Croyez-moi, vous allez passer un bon moment!

Vous pourriez aussi aimer...