Afrique en cirque

Majestueux et spectaculaire!

DSC00187_1

© Gabriel Talbot / MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

C’est dans le cadre des célébrations du Mois de l’Histoire des Noirs qu’a été présenté le grandiose spectacle Afrique en cirque. C’est dans un Olympia bien rempli que la troupe menée par Yamoussa Bangoura nous a offert un spectacle alliant traditions africaines (orale, musicale et de danse) à l’art du cirque. Il s’agissait d’un tour de force magistral d’allier la sensualité de la danse africaine à la haute voltige et le résultat était plus que probant.

Cet événement haut en couleur de la compagnie Kalabanté met donc en scène l’Afrique du passé, du présent et de l’avenir en faisant se côtoyer le réel et l’imaginaire. Yamoussa Bangoura puise son inspiration de ses souvenirs : levers de soleil, chutes d’eau, palmiers et histoires autour du feu. Il recrée pour le plaisir des spectateurs la magie de son enfance au détour de chorégraphies et des mélodies qui s’entrelacent parfois. La présence de la griotte est venue renforcée le message de cette Afrique qui se tient debout d’hier à aujourd’hui.

DSC00281_1

Artistes multidisciplinaires 

« Si tu peux parler, tu peux chanter. Si tu peux marcher, tu peux danser. » C’est la devise de Kalabanté. Les artistes de la troupe aux allures de dieux et déesses chantent et dansent comme personne, en plus d’être des acrobates avertis, n’ayant pas froid aux yeux. Il y a une telle chimie entre les membres et un plaisir palpable à se produire en spectacle que ça en devient contagieux. Ils ont rapidement su conquérir la foule et la rendre partie prenante du spectacle, lui demandant, parfois, de taper des mains ou même de faire la chorale! C’était un moment d’évasion sans pareil. Nous avons oublié l’hiver interminable, l’espace de 110 minutes.

DSC00438_1

À propos de Kalabanté

La mission de la compagnie Kalabanté derrière Afrique en cirque est de former des jeunes marginaux de la Guinée aux arts du cirque, de l’acrobatie et de la musique. Les acrobates sont formés dans une école de cirque installée près de Conakry, en Guinée, d’où proviennent la majorité des membres de la troupe. Le fondateur du groupe, Yamoussa Bangoura, un musicien, danseur et acrobate, vit au Québec depuis plusieurs années.

Le jeune Guinéen veille aux destinées de cette école et de ses élèves. Il a de grandes ambitions pour la troupe afin de faire rayonner sa culture d’origine à travers le monde. Quand il a fondé Kalabanté, à Montréal en 2007, il voulait créer un pont entre la Guinée et le Québec. Depuis, la troupe a déjà présenté plusieurs spectacles en partenariat avec des festivals comme Vues d’Afrique et Nuits d’Afrique. La troupe partira en tournée au cours des prochains mois avec ce nouveau spectacle dans plusieurs grandes villes canadiennes (Ottawa, Toronto, Edmonton, Vancouver et Victoria).

Crédit Photo : Gabriel Talbot

Texte révisé par : Johanne Mathieu

 

Vous pourriez aussi aimer...