Accueil chaleureux pour Julien Lacroix

Jusqu’ici, tout va vraiment bien !

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Marie-Hélène Amyot

C’est hier au Monument National que Julien Lacroix présentait son premier spectacle solo, Jusqu’ici tout va bien, devant les médias et personnalités de la colonie artistique. Tout juste après la performance de Matthieu Pepper, drôle à souhaits ! Les deux humoristes ont pu compter sur la présence de plusieurs de leurs confrères et consœurs : Patrick GroulxLouis MorissettePhilippe-Audrey Larrue-St-JacquesMariana Mazza, François Bellefeuille, Mélanie MénardRosalie Vaillancourt, Guillaume PineaultPhil Roy et Didier Lambert, avec qui j’ai eu la chance de m’entretenir .
Malgré sa gueule bon enfant, Julien Lacroix a un humour déstabilisant, surprenant, choquant… Vous savez ? Un humour à faire grincer des dents. Et avec raison ! Disons qu’il y va fort dans l’insulte, avec un ton irrévérencieux. Mais, grâce à sa binette de premier de classe, on lui donnerait le bon Dieu sans confession. Celui qui rêvait de faire de l’humour et des films présente une vidéo en début de spectacle. Il nous démontre son grand sens de l’autodérision. Un atout considérable compte tenu des propos qu’il tiendra au cours de la soirée.

Très à l’aise avec le public, l’humoriste n’hésite pas à s’amuser avec lui. Petite marque de mépris par-ci, petite insulte par-là. le public en redemande. Non pas qu’il aime se faire insulter, mais Lacroix a la faculté d’avoir des mimiques qui vous sculptent les rides aux bonnes places. De plus, ses propos sont d’une absurdité désarmante. Ils sont parfois si absurdes, qu’on comprend rapidement qu’il s’agit d’un personnage. Très physique dans sa façon d’être, il adopte l’attitude complète de ce dont il parle.

Qu’il parle des avantages d’habiter seul, de sa famille, du Maxi, de son (manque de) sommeil, de sa rencontre avec Andy,  de ce qui est gai et ce qui ne l’est pas, ou qu’il s’adresse au public, Julien Lacroix aime jouer avec le malaise. Outre quelques petites exceptions où la réception des blagues fut mitigée, l’accueil des spectateurs était très chaleureux. Heureux de leur soirée, c’est d’un bond qu’ils se sont levés, à la toute fin du spectacle, au son d’un tonnerre d’applaudissements.

Brin de jasette

Une soirée de première médiatique réunie souvent plusieurs artistes. J’en ai profité pour échanger quelques mots avec Christine Morency, Didier Lambert, Phil Roy et Fabien Cloutier. Ces derniers ayant décidé de répondre l’un à la place de l’autre.

MatTv.ca : Pourquoi tenais-tu à être présent à la première de Julien Lacroix ?

Didier Lambert : Ben en fait, je ne voulais pas être là… (rires) Non, non, c’est pas vrai ! On a commencé à peu près en même temps Julien et moi. J’ai commencé un an ou deux avant lui. Il venait souvent à la soirée d’humour que j’animais, j’allais souvent à la sienne. On a progressé ensemble. On a fait le Mike Ward Show. On a toujours été contents de veiller ensemble, dans le temps qu’il buvait plus ! (rires) Et voir le cheminement qu’il a fait. Il est écœurant de toute façon. J’ai hâte de voir ça !

Christine Morency : Pendant son rodage, j’ai fait sa première partie une couple de fois, quand Matthieu Pepper ne pouvait pas. Et souvent, quand on fait les premières parties, on ne reste pas après pour voir le spectacle. On reste pour le début, après ça, on a d’autres shows. J’avais envie de voir l’aboutissement de cette année de rodage-là, de dur travail. Je trouve ça important qu’on vienne s’encourager entre collègues. J’étais chanceuse de ne pas avoir de show ce soir, alors je me suis dis : Je vais aller voir Julien !

Alors que je débutais ma petite jasette avec Phil Roy, Fabien Cloutier le salue au passage. Je leur propose donc de faire une double entrevue.

Phil Roy : Je vais répondre pour Fabien !

Fabien Cloutier : Moi je vais répondre pour Phil !

F. C. : Moi je viens pour juger.

MatTv.ca : Ça, c’est Phil qui dit ça ? 

P. R. : C’est ça !

F. C. : Le petit prétentieux, il est temps qu’il se casse la gueule ! C’est pour ça que je suis là. Pour voir ça de mes yeux vu.

P. R. : Et moi je lui en veux parce qu’il m’a fait jouer dans son sketch le plus polémique, alors je suis venu voir s’il est bon dans quelque chose, finalement.

(rires)

MatTv.ca : À quelques minutes du début de son spectacle, qu’aimerais-tu lui dire ?

Didier Lambert : Vas juste t’amuser comme tu le fais n’importe quand, n’importe ou, dans un petit bar… On s’en fout du nombre de personnes, on s’en fout de la grosseur de la salle, c’est les gens qui sont là que tu es venu dégourdir et amuser. Simplement ça.

Christine Morency : Julien, je sais que tu as le trac, je sais que tu es nerveux, je sais que tu veux être bon, mais fais toi confiance. Tu es drôle, ça va bien aller !

Fabien Cloutier : Il a beaucoup de pression.

Phil Roy : Pour vrai, il y a vraiment beaucoup, beaucoup de monde du milieu qui ont quand même un esprit critique et d’analyse. Il faut que dès les premiers instants, il arrive à nous faire casser cette paire de lunettes là. Mais c’est Julien ! Caaarissse qu’il est drôle, ça fait que ça va bien aller ! J’ai sacré en tant que Fabien, by the way !

F.C. : On peut continuer comme ça jusqu’à la fin. On a un concept !

P.R. : Hey ! On a quelque chose !

Sur cette ébauche de concept, je vous rappelle que Julien Lacroix a plusieurs dates à son agenda. Pour voir s’il sera de passage dans votre coin, consultez son site internet ou sa page Facebook.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...