À ne pas manquer à la télé en janvier

Un retour des fêtes rempli d’intrigues

© Facebook / Une autre histoire

Par:  

Toutes les séries ont prit fin abruptement pour prendre un répit durant la période estivale. Histoire de nous laisser pantois et dans la plus grande confusion possible. Mais, que nous réserve nos personnages? plusieurs dénouements sont en cours de développement.

Quelques nouveautés sont aussi à prévoir en ce janvier. Tant à la télévision que sur le numérique.

Pour vous préparer avant que ne débute à nouveau les séries juste avant le retour des températures plus clémentes, voici un bref survole de ce qui se trame.

TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS

© Facebook / District 31

District 31
Lundi 6 janvier 2020, 19h, Radio-Canada

Qui n’a pas eu la mâchoire bloquée lors de la finale. Nancy Riopelle (Geneviève Schmidt) qui demande à brûle pour point à Bruno (Michel Charette) de lui faire un enfant. Elle lui fera vivre, assurément, le fruit de sa vengeance. On se rappelle aussi du meurtre de Bocassini (Domenico Fiore) commis Nick Romano (Mathieu Baron). Ce dernier ayant été livré par son amie Véronique, criminaliste. Le détecteur mis sous la voiture de Cloutier (Patrick Labbé). Le viseur qui pointait sur Pouliot et Cloutier… qui était sous le joug de qui?

Qu’adviendra t’il de l’idylle Patrick (Vincent-Guillaume Otis) et Noélie (Catherine St-Laurent) maintenant que Nick est vraiment hors de nuire? Luc Dionne n’en dit pas plus sur les intrigues à venir. J’aurai grandement apprécié en connaître plus, mais je saurai être patiente.

© Facebook / L’Échappée

L’Échappée
Lundi, 6 janvier 2020, 20h, TVA

Le centre l’Échappée traversait une situation, qui, ont le sait depuis les dernières images de la fin du dernier épisode, aura de grandes répercussions sur la vie des résidents et employés du centre de Sainte-Alice-de-Rimouski. Françoise (Emmanuelle Lussier-Martinez) était arrivée sur les lieux du centre pour se faire vengeance à la suite de la révélation de l’identité du père de sa petite-fille. Faisant vivre un véritable chaos à la résidence, le gouvernement décidera de fermer l’Échappée. La population, les intervenants et les jeunes n’auront d’autres choix que de se mobiliser afin de préserver les lieux et la vocation de l’endroit.

Nous ignorons toujours où se trouve David Lelièvre (Patrick Hivon) ainsi que sa captive Joëlle (Laurie Babin). Préparant un plan dont il utilisera la jeune fugueuse pour l’aboutissement de celui-ci, la question demeure … y parviendra t’il? Lui mettrons t’il enfin la main au collet?

Nous en apprendrons plus sur Matéo (Victor Andres Trelles Turgeon), l’amoureux de Noémie (Anick Lemay). Les véritables raisons de sa venue sont-elles uniquement son amour envers sa douce?

Brigitte (Julie Perreault) peut compter sur la présence de Patrick (Daniel Parent) le frère de Bruno (Alexandre Goyette) pour la soutenir auprès de son amoureux dont l’état se détériore de jours en jours. On se rappelle que Bruno et Brigitte avaient été victime d’un accident de la route. Mais était-ce véritablement un accident? Les pistes de Richard (Pierre-Yves Cardinal) laisse croire le contraire.

Des nouveautés: Un nouvel éducateur Félix (Lou-Pascal Tremblay) fera son apparition dans les murs de l’Échappée.

© Facebook / 5e Rang

5e rang
Mardi 7 janvier 2020, 21h, Radio-Canada

Il s’en passe des choses à Valmont. Il n’y a pas que de la tranquillité dans cette campagne. Marie-Luce (Maude Guérin) travaille dure pour préserver l’image de sa ferme. Après avoir absorbée deux meurtres sur ses terres et maintenant une histoire de contamination de ses terres bio, nous sommes bien loin des élucidations de mystères et terreurs que subissent la famille.

Nous comprendrons un peu plus l’origine des histoires qui entourent Charles (François Papineau), Paul (Luc Senay) et Marie-Luce.

L’arrivée du crime organisé déjouera le petit commerce de Marie-Jeanne (Catherine Renaud). Pourra t’elle se résigner à ne vendre que ses herbes ou devra t’elle se résigner à accepter l’offre de la nouvelle venue Agostina (Brigitte Poupart)?

Réginald (Maxime de Cotret) qui vit énormément de stress depuis l’annonce de la découverte du cadavre de sa mère sera introuvable. Une battue sera même effectuée pour tenter de le retrouver. Kim (Catherine Brunet) dénoncera le propriétaire du marché pour harcèlement.

Nous retrouverons d’Ailleurs Joe (Michel Laperrière), Sam (Roger La Rue) ainsi que Jean-Michel (Frédéric Millaire-Zouvi) qui apportent de la légèreté au scénario.

© Facebook / L’Heure Bleue

L’Heure bleue
Mardi, 7 janvier 2020, 20h, TVA

Véronique (Pascale Bussières) a décidé de revenir une fois de plus à Cowansville. Il semble que ce soit pour de bon cette fois. Mais quelles sont ses véritables intentions? Tenter de se rapprocher de Raphaël (Jean-Philippe Perras) ou reconquérir Bernard (Benoit Gouin)? Une chose est certaine, sa présence créera de la présence pour certain et de l’absence envers sa fille Audrey (Jade Charbonneau) qui elle, choisira la voie de la délinquance. La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre.

Clara (Alice Morel), à son retour de voyage à Paris, aura à choisir entre Thomas (Alex Godbout) et Gabriel (Brad Gros-Louis). L’un lui offrant de former un foyer uni et l’autre la stabilité et la fidélité.

Sophie (Céline Bonnier) emménagera avec Hubert (Jean-François Pichette). Il devront apprendre à vivre avec la sortie de prison de Xavier (Rémi Goulet) Sophie saura t’elle être en mesure de vivre sous le même toit que le tueur de son fils?

© Facebook / Toute la vie

Toute la vie
Mardi, 7 janvier 2020, 20h, Radio-Canada

L’école Marie-Labrecque qui recueille en son centre de jeunes filles-mères devra se relever du drame qui s’est passé auprès d’une des jeunes qui utopiait sa grossesse. La différence de son enfant au quelle elle était loin de penser la pousse à commettre un geste irréparable. À la toute fin, nous avons vu Flora (Tayna V. Lavoie) parcourir à la course les corridors de l’hôpital pour s’enfuir avec son bébé dans les bras. Qu’adviendra t’il de la jeune mère ainsi que de son bébé?

Tina (Hélène Bourgeois-Leclerc) et Christophe (Roy Dupuis)  auront à composer avec le fait qu’ils n’ont rien vu venir. Des remises en questions qui auront un impact sur l’existence du centre qui peinait déjà à garder la tête hors du trouble des états financiers. nous en apprendrons plus sur le passé de Tina et Christophe.

Nous retrouverons aussi Jolène (Alison Carrier) qui avait jeté son dévolu sur le nouveau gardien de nuit. L’homme en question l’avait invité à offrir sa sexualité juvénile à un autre homme. Den (Evelyne Laferrière) nous en apprendra plus sur ce qui se cache derrière l’histoire de ses visionnements sur la pornographie derrière le web. Et finalement, la jeune Anaïs (Cassandra Latreille) poursuivra sa grossesse au centre. Qu’en sera t’il de ses amours auprès de Tommy (Thomas Delorme) qui doit osciller entre Anaïs et le rejet de ses parents?

© Facebook / Une autre histoire

Une autre histoire
Lundi 6 janvier 2020, 20h, Radio-Canada

Anémone (Marina Orsini) oscillera entre ses deux familles. Le passé n’est jamais bien loin pour celle qui commence doucement à l’oublier. Lors de la dernière émission, elle avait regarder, impuissante, son fils Sébastien (Benoît McGinnis) quitter promptement sa maison avec des policiers à la suite de l’annonce de la mort de son ex-conjoint. Elle tentera de s’immiscer dans la vie de sa première famille. Une rencontre inattendue l’y en obligera.

La progression de sa maladie obligera Anémone à parler de sa première vie à ses enfants. Elle fera d’ailleurs la rencontre de Rémi-Pierre (Yves Soutière). Émilien (Patrice Godin) réagira, d’ailleurs, face à ce nouvel idylle.

Lise (Danielle Proulx) semble en danger. Ayant possédée une maison d’hébergement pour femmes en difficultés dans le passé, un homme est à sa recherche après sa sortie de prison et semble prêt à tout pour exécuter sa vengeance auprès de Lise.

Simon (Mikhaïl Ahooja) aura à composer avec la garde partagée. Karla (Marilou Morin), en fait trop pour sa santé. En plus de s’occuper du café, elle choisit de s’occuper davantage de sa mère.

Caroline (Debbie Lync-White) qui a cumulée bon nombre de choses depuis sa tendre enfance sombrera dans la dépression. Nous la savons bien entourée par Benjamin (Guillaume Cyr). Ron (Vincent Graton) sera affecté par la santé de sa fille.

RETOUR

© Facebook / Fugueuse

Fugueuse
Lundi 6 janvier 2020, 21h, TVA

Un retour tant attendu de Fanny, deux ans après le succès de la série initiale qui avait, au préalable, été écrite que pour une unique saison. La première partie nous avait laissé sur le témoignage de Fanny (Ludivine Reding) à la cour contre Damien (Jean-François Ruel), son proxénète. Ce dernier avait écopé de 5 ans de prison.

L’action se déroulera 4 ans plus tard. Jeune adulte, Fanny semble avoir tourné la page. Mais parfois, à vouloir refouler pour mieux oublier, le passé fini par rattraper. C’est ce que malheureusement la jeune femme vivra. Celle qui tente de débuter son nouveau chapitre en se faisant douceur à elle-même pour se réparer, se reconstruire n’A pas conscience de sa fragilité. De telles épreuves ne font pas qu’égratigner en surface. Ce sont des blessures qui laissent des cicatrices profondes. Un processus qui lui fera croiser à nouveau la route de Damien, Carlo (Iannicko N’Doua-Légaré) et Natacha (Kimberly Lafferrière).  Comment réagira t’elle?

C’est suite à la disparition de jeunes de la rue (Yohan et Daisie) que se ravivera le désir de venger la mort d’Ariane (Laurence Latreille). Comment sauver les autres lorsque nous sommes encore fragilisé nous-même? C’est le leitmotiv de Michelle Allen, l’auteur de la série. La reconstruction de ces êtres fragilisées par l’exploitation sexuelle.

© Facebook / Les pays d’en haut

Les pays d’en haut
Lundi, 6 janvier 2020, 21h, Radio-Canada     

Une épidémie meurtrière viendra secouée Sainte-Adèle. La variole fera son apparition au sein de la région qui confrontera les habitants du Nord. À une époque où il n’existait que peu de traitements pour cette maladie. Séraphin (Vincent Leclerc), nouvellement sous-ministre il aura la responsabilité de la santé publique. Avec le désir d’obtenir l’affection des habitants, il fera de cette lutte à la variole, son salut pour l’obtention du respect de la population à son égard.

Le curé Caron (David La Haye) fera son apparition. Envoyé par Monseigneur Fabre, il devra s’attaquer à l’alcool. Vice qui est responsable de tout à l’époque. Cela ne sera pas sans heurter Délima (Julie LeBreton) et Oscar (Fabien Cloutier) les tenanciers de l’hôtel.

Donalda (Sarah-Jeanne Labrosse) et Séraphin décident de construire enfin une famille. Séraphin ayant finalement accepté l’enfant d’Alexis (Maxime Le Flaguais). Donalda a appris à comprendre Séraphin ce qui les aidera à surmonter les vieux démons qui ressurgiront.

© Facebook / Lâcher prise

Vous pourrez aussi retrouver Lâcher prise dès le 6 janvier 2020 à 19h30 à Radio-Canada. Ce téléroman si frais par son humour déjanté nous fera revoir Valérie (Sophie Cadieux) enceinte de Simon (Jean-Moïse Martin) fraîchement divorcé. Établir une famille qui se recomposera au fil du temps avec les filles et les frères de Simon sera un défi de taille. Sa mère, Madeleine (Sylvie léonard) ressent un vide immense depuis que Valérie a emménagée dans la maison de son défunt père. Se réconfortant dans l’alcool pour meubler son vide intérieur.                                                                                                                                                                                                                        

NOUVEAUTÉS

©  Facebook / Épidémie TVA

Épidémie
Mardi, 7 janvier 2020, 21h, TVA

Un virus s’installe dans la ville. Sans que personne n’ai vu venir l’épidémie, le mal s’installe peu à peu. Faisant ses premières victimes au sein d’un groupe de la population plus vulnérable, le doute n’est pas encore semé et le temps s’écoule avant que ne soit sonné l’alerte. L’équipe du laboratoire, sous l’autorité du Ministre Demers (Guillaume Cyr), peinera à trouver l’origine de l’épidémie. L’équipe devra travailler de concert pour parvenir à maîtriser et anéantir ce virus.

Anne-Marie (Julie LeBreton) en tant que nouvelle directrice du Laboratoire d’urgence sanitaire aura fort à faire pour maintenir le calme auprès de la population, identifier le virus, découvrir son origine, limiter sa transmission et travailler sur un éventuel médicament.

D’autre personnages entoureront la spécialiste: Marc (Gabriel Sabourin), son conjoint et urgentologue; Sabrina (Laurence Deschênes), sa fille; Chloé (Mélissa Désormeaux-Poulin), urgentologue; Françoise (Ève Landry) blogueuse et amie de Pascal (Félix-Antoine Tremblay) le conjoint du Ministre Demers.

Dans la population, certains ignoreront les avertissements, d’autres craindront de l’attraper tandis que d’autre deviendront hypocondriaques. Des comportements qui seront exposés tout au long de la série. 

© Facebook / Cerebrum

Cerebrum
Mercredi, 8 janvier 2020, 21h, Radio-Canada

Du même auteur qu’Hubert et Fanny, Richard Blaimert nous livre, ici, une nouvelle série. Le psychiatre Henri (Claude Legault) voit sa vie basculer lorsque son épouse et psychologue Anne Beaulieu (Evelyne de la Chenelière) ne se présente pas à un rendez-vous fixé. Une disparition? Une fuite? Un enlèvement? Le mystère est sous enquête policière. Point de départ de la série qui risque de garder le public en haleine.

L’enquête sera menée par Simone Vallier (Christine Beaulieu) et Danno Boulianne (Olivier Gervais-Courchesne). Les possibilités sont grandes et les directions du dénouement le sont tout autant. L’auteur mentionne qu’au 10e épisodes, la résolution sera satisfaisante.

La disparition d’Anne aura des effets sur ses enfants: Marine (Marianne Verville) et William (Henri Picard).

D’autre personnages se grefferont à l’histoire: Le Dr Normand Riendeau (Henri Chassé) qui aurait aimé occuper le poste de directeur d’Henri; Louise Pellerin (Marie-Chantal Perron) l’amie et collègue dévouée du Dr. Lacombe; Richard (Gabriel Sabourin) et Sophie (Jacynthe René) un couple d’amis proche qui a des secrets bien gardés; Diane Ricard (Sonia Vachon) la patiente aux troubles compulsifs et Karim Saba (Ariel Ifergan) souffrant de schizophrénie.

SÉRIES INTERNATIONALES

À TVA, dès janvier, vous pourrez voir: Le bon docteur (jeudi, 16 janvier 2020, 20h), La liste Noire (vendredi, 10 janvier 2020, 21h)

À ARTV:  La guerre des mondes en nouveauté (samedi, 11 janvier 2020, 22h ARTV), Dre Gray, leçons d’anatomie (vendredi, 10 janvier 2020, 19h ARTV)

NUMÉRIQUE

© CTVMinfo

Dès février, sur les plateformes numériques, ne manquez pas de nouvelles séries dont: Mon Fils sur  Club Illico. Réalisé par Mariloup Woulf et écrit par les auteurs: Michel D’Astous et Anne Boyer. Cette série mettra en vedette une pléiade d’artistes d’ici dont: Antoine L’Écuyer, Élise Guilbault, Patrice Godin, Émilie Bierre, Luc Senay, Isabelle Miquelon, Patrick Goyette et plusieurs autres. Une histoire qui relate la descente aux enfers d’un jeune collégien dont le tempérament changeant annonce un diagnostique de schizophrénie. Le choc est immense pour sa mère et ses proches.

 

Passez de belles fêtes et profitez-en pour vous reposer. Le retour de vos émissions ne sera pas de tout repos!

Vous pourriez aussi aimer...