2019 Revue et corrigée

Une percutante fin d’année

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

Par:  

L’édition théâtrale qui souligne l’actualité de l’année qui tirera sous peu sa révérence est à nouveau sur la scène du Théâtre du Rideau Vert. 2109 Revue et corrigée, souligne, cette année, son 15ième anniversaire. Sous la direction de Nathalie Lecompte à titre de metteur en scène, l’équipe de comédiens qui donne ainsi vie aux différents événements politiques, artistiques, culturels et sportifs sont, une fois de plus exceptionnels. Suzanne Champagne, Julie Ringuette et Marc St-Martin sont fabuleux dans leurs reprises des personnages marquants de l’année. Deux nouvelles recrues se sont jointes à la belle équipe soit: François Parenteau et Martin Vachon.

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

Des personnages à profusion

Aucunes personnalités qui ont marquées l’année n’est passées sous silence. Nous avons eu droit à toutes les incartades des différents partis politiques. Autant sous la gouverne fédérale que provinciale, tous ont trouvé échos dans cette édition. Un Justin Trudeau aux milles costumes, Andrew ScheerJagmeet Singh, François Legault, Élizabeth May, Catherine Dorion, Maxime Bernier et la candidate déchue Sylvie Fréchette. Ne manquait que le Ministre Roberge avec sa maternelle 4 ans pour clore de façon remarquable cette année forte en événements politiques.

Au niveau culturel, nous avons eu droit aux passages de Céline Dion, Émile Bilodeau, Coeur de Pirate, Loud, Caroline Néron, Patrick Bruel, Éric Lapointe, Roxane Bruneau, Safia Nolin, Bleu Jeans Bleu et Guy Laliberté entres autres.

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

Sur la scène sportive Bianca Andresscu et sa mère Maria Andresscu ont, de loin fait l’unanimité devant Eugénie Bouchard. Une prestation haute en couleurs. “Tandis que la gagnante ramasse toute, la perdante est à boutte

Des imitations exceptionnelles

Rosalie Vaillancourt, personnalisée par Julie Ringuette était véritablement reconnaissable en tout points. Ses mimiques, ses gestuelles, son timbre de voix, tout fût mis en place pour croire en la crédibilité du personnage.

Marc St-Martin, pour sa part, nous a semblé encore plus réel que le vrai Jean-Marc Généreux de la célèbre émission Revolution “Oh lala Chihuahua!!” ou encore très convainquant dans le rôle de la jeune Greta Thunberg vêtue de son imperméable jaune tout droit arrivée du Royaume-Uni sur son bateau pour nous sonner avec toute sa force: “How Dare You?” “Il est temps de paniquer!” 

Suzanne Champagne fait une prestation remarquable d’Elizabeth May. très incompréhensible mais oh combien parfaite. Celle qui a récemment quitté la direction du Parti vert. Tout aussi crédible dans le rôle de la mère de Bianca Andresscu. Quoi que le rôle était plutôt sans grands éclats, sa seule présence sur scène, elle, prenait immensément de place.

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

De grandes surprises

Martin Vachon a su personnifier admirablement bien André Sauvé. Il a pu, aussi, chausser les souliers du Premier Ministre Justin Trudeau en lui octroyant le rôle d’Aladdin  et ses lampes magiques auprès de sa conjointe tenant le rôle de Jasmine. puis, incarnant Alexis Brunelle-Duceppe totalement excité d’aviser son père, Gilles Duceppe (François Parenteau) visiblement surpris, d’avoir remporter ses élections tout en concluant par un « Je t’aime, Papa ».

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

Bravo aussi à François Parenteau qui en était à sa première venue au sein de l’équipe. Plus de seconds rôles toutefois pour lui. Nous aurions aimer le découvrir davantage. Une bonne prestation dans le rôle de Donald Trump. En espérant le revoir dans la 16ième édition.

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

Des moments forts

Michel Bergeron, le commentateur sportif, est admirablement bien représenté dans la peau de Marc st-Martin. Une imitation à s’y méprendre. Fous rires garantis. Le simple fait de le voir et entendre décrire un oeuvre d’art en s’esclaffant, ne peut que faire rire l’auditoire complet.

District 31 ne passe pas non plus sous silence. Caricaturé à souhaits, ont retrouve nos joyeux personnages dans le lieu culte même où se trame des enquêtes sans fins. Même la lieutenant-détective semble aussi troublée par la longue liste de détails qui s’entrecroisent.

Safia Nolin sur une thématique de vol d’identité chez Desjardins. Un encans d’objets très 2019. MariePier Morin, France Beaudoin et Pénélope McQuade réunient pour discuter avec la célèbre Céline Dion lors de son retour au Québec. Rien n’est négligé.

À voir et revoir

Une pièce à voir pour bien terminer l’année. Les sketchs se passent à grandes vitesses évitant la perte d’intérêts du public. De grands déploiements pour finaliser l’année en rires et délires. Nous en aurions pris davantage. Comme toujours.

© Photos officielles – 2109 Revue et corrigée / Théâtre du Rideau Vert

2019 Revue et corrigée voyagera

Pour sa toute première fois, la pièce ira se promener vers Québec et sera présenter au Capitol du 9 au 12 janvier 2020. Pour obtenir plus de détails ou encore réserver vos sièges c’est ici. Pour les gens voulant assister aux représentations montréalaises du 5 décembre 2019 au 4 janvier 2020, c’est par ici.

Vous pourriez aussi aimer...