Zoofest Dans la tête… de Didier Lambert

Délires et humilité

©Courtoisie

Par Catherine Lefebvre

Le festival Zoofest offre chaque année l’occasion de voir des spectacles d’humour éclaté et moins conventionnel qu’on peut voir au festival Juste pour Rire. Il permet aussi de découvrir de nombreux humoristes émergents. On aime ça. Lundi soir dernier, j’ai été intrigué de voir le spectacle de 60 minutes de Didier Lambert, que j’ai découvert l’année dernière dans le gala de l’absurde. C’est sur la scène d’Hydro Québec du monument national que l’humoriste étale en quelque sorte ce qui lui passe dans sa tête et ses délires loufoques

Didier Lambert s’amuse à déconcerter le public. Accompagné de son ukulélé, il chante des chansons à répondre… Sans réponses et à faire de l’humour tantôt tranchant tantôt fantaisiste et il manipule bien les deux niveaux.

À la première partie du spectacle, l’humoriste prend le temps d’installer son univers… Rapidement, on comprend qu’il est du type à sauter du coq à l’âne, mais il revient toujours au coq après une longue parenthèse. Les meilleurs moments de son spectacle, c’est lorsqu’il prend le temps de raconter ses anecdotes; la fois qu’il travaillait chez Subway et qu’il faisait à croire aux clients qu’il était aveugle. Il le raconte et même le mime avec efficacité, on réussit facilement à s’imaginer la scène absurde. Hilarant.

https://www.youtube.com/watch?v=nd5y3NZbuv8

Il se lance sur plusieurs thèmes divers, passants du magasinage chez Winners à la peur d’être une grand-mère et termine en s’imaginant vivre dans un monde sans fusils. D’ailleurs avec cette dernière idée, il imagine la variante des fusillades dans l’école. L’humoriste imite bien la situation et transmet sa vision des choses avec intelligence. On rit et on embarque dans cet imaginaire.

Si ça vous tente de rire il sera en spectacle les 25, 26,27,28, 30 juillet et le 1 août, visitez le site web du Zoofest. Vous pouvez aussi visionnez une capsule sur la page Facebook de ce dernier.

Vous pourriez aussi aimer...