You Are The Scene

2e édition de 77 Montréal

GimmeGimmes

© 77 Montréal

Par : Maxime D.-Pomerleau

Surfant sur le succès de la première édition en 2017, les organisateurs de l’événement 77 Montréal ont décidé de remettre la partie, proposant au public une programmation diversifiée et représentative de la culture punk. Coup d’œil.

À l’origine, 77 Montréal voulait célébrer les 40 ans de l’explosion du punk, 1977 étant officiellement désignée comme année de naissance du mouvement social, culturel et musical. Le festival revient en force au parc Jean-Drapeau, soulignant une fois de plus l’apport de vieux groupes à la musique punk, tout en mettant en valeur les formations actuelles qui font vivre la scène locale et internationale.

Rise Against, AFI, Me First and the Gimme Gimmies, Suicidal Tendencies, Satanic Surfers sont parmi les têtes d’affiche de cet impressionnant line-up, plusieurs groupes n’ayant pas visité la métropole depuis un petit bout! Rise Against, avec Anti-Flag, représente la portion engagée du mouvement, alors que Me First est le all-star band parfait pour le festival. The Planet Smashers, une autre valeur sûre, et The Interrupters feront danser et skanker petits et grands, tandis qu’on va faire un concours du plus gros moshpit entre le groupe montréalais ressuscité No Policy, Sick of it all et D.O.A., à qui ont doit pratiquement le terme « hardcore ».

anti-flag_MarysePouzza2018

© Maryse Phaneuf/Archives MatTv.ca

Pour combler le besoin nostalgique des festivaliers, 77 Montréal vous offre de (re)découvrir L7, groupe de punk rockeuses de Los Angeles, et The Rezillos, plus associé à la vague anglaise new wave, qui seront sur place pour un rare spectacle. La place revendiquée par ces femmes depuis les années 80 a sans doute permis aux plus jeunes groupes et artistes féminines de faire la leur dans une scène encore dominée par les hommes, à l’image de Devan Kim, chanteuse de Pussy Stench de Québec. Girl Power!

En marge des concerts, 77 Montréal présente également une exposition d’affiches et sérigraphies (dont certaines sont à vendre) illustrant une partie de l’histoire des spectacles ayant eu lieu à Montréal, et une foire du disque faisant la part belle aux disquaires indépendants. C’est le moment de sortir votre portefeuille pour mettre la main sur un vinyle rare discontinu d’un groupe mort depuis belle lurette! Puisque c’est aussi l’occasion de s’instruire en s’amusant, on en profite pour regarder quelques films et documentaires sur la culture, la mode, la musique et le mouvement punk. Pour former les festivaliers de la relève, tous les enfants de 10 ans et moins sont admis gratuitement sur le site.

Le pré-party se passe le 26 juillet à la nouvelle salle Le Ministère, avec l’enregistrement du podcast Turned out a punk, animé par Damian Abraham, légende vivante et accessoirement chanteur de la formation torontoise Fucked Up. La projection du documentaire Two Sevens Clash, réalisé par Don Letts et explorant les liens entre le reggae et le punk rock de la première vague, suit l’enregistrement du podcast et est présenté gratuitement, dès 21 h 30.

#77Montreal

Crédit photo de la couverture : Officielle D.O.A.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Écrit par

Geekette de la musique de champ gauche, passionnée de culture et de médias, animatrice radio, artiste en performance et petite voyageuse. Doyenne des collaboratrices de MatTv.ca!

Vous pourriez aussi aimer...