X Ambassadors au Théâtre Corona

X Ambassadors enflamme le Théâtre Corona

27072298_10156759831915021_8529398619054532578_n

© Facebook X Ambassadors

Par : Marie Eve Archambault

Les Montréalais s’impatientaient de retrouver la formation X Ambassadors sur le sol québécois. Pour débuter sa tournée Joyful Tour hier soir, le groupe s’est arrêté au Théâtre Corona pour un spectacle à guichets fermés. Inutile de vous mentionner que les membres furent accueillis comme des rois.

Now Now bien accueilli

27749888_1562348367146860_4953161282754855084_n© Sam san román photo

À 20 h tapant, Now Now, une formation anciennement connue sous le nom de Now, Now Every Children, a foulé les planches du Théâtre Corona dans un espace qui était plutôt restreint pour que le groupe puisse se déplacer. Toutefois, le peu d’espace ne l’aura pas empêché de divertir la foule. Pour vous donner un exemple, pour leur première venue à Montréal lors d’une pièce, les musiciens se sont amusés à danser sur la populaire chanson Macarena. Durant ces 30 minutes de prestation, il était indéniable qu’il y avait une belle dynamique entre les membres du groupe où chacun d’entre eux entrait dans la folie de l’autre.

L’homme derrière la voix de X Ambassadors 

 16114810_10155556079740021_6532954172748564715_n

© Facebook X Ambassadors

Je vous avouerai que la première chose qui m’a frappée lorsque la formation X Ambassadors est montée sur la scène est l’intensité du chanteur Sam Nelson Harris. Lorsque je vous parle d’intensité, je parle de sa puissance vocale et de son dynamisme qui crèvent les yeux. Dès les premières minutes, il a su nous donner le ton de la soirée : un spectacle qui nous couperait le souffle. Il était tout en voix et il nous l’a fait savoir dès la première chanson pour ensuite se déchaîner sur la pièce Jungle où nous avons eu la chance de l’entendre jouer du saxophone. Sam Nelson Harris a pris la peine de prendre la parole à plusieurs reprises. Il a d’abord parlé qu’il y a des jours où on se regarde dans le miroir et qu’on n’est pas certain de ce que nous voyons dans le reflet. Après cette introduction qui mène à la réflexion, X Ambassadors a enchaîné avec la pièce Low Life. Un autre message d’espoir fut véhiculé un peu avant qu’il entame Renegades, la chanson qui les a fait connaître. « Célébrons nos différences dans le monde, et il ne faut pas avoir peur d’être différents. » Et parlant de différence, je ne passerai pas sous silence le solo du claviériste Casey Harris, malvoyant, qui nous a chaviré le coeur. Comme quoi, la différence embellit le monde et que tout est possible.

Même si le spectacle était sans faille avec les quatre musiciens et les trois choristes, la durée du spectacle était un tantinet décevant. En effet, les Montréalais auront eu droit à une prestation d’une durée d’une heure en incluant le rappel pour la chanson Unconsolable. 

X Ambassadors continue la route vers Philadelphie demain soir.

Crédit de la photo à la une : © Facebook X Ambassadors

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...