DSCF3216-2

#LeChop! Pour enrayer l’insécurité alimentaire

Wienstein & Gavino’s, bon à s’en lécher les doigts!  4,4/5

DSCF3216-2

©Mathieu Pedneault

Équipe de rédaction

Vous êtes un amateur de bonnes cuisines italiennes? Si vous n’avez jamais mis les pied au W&G, eh bien lors de votre prochaine sortie en famille, entre amis ou en amoureux, vous devez venir faire aller vos papilles au légendaire Wienstein & Gavino’s. Cette institution montréalaise de choix, située au 1434 rue Crescent, vous plaira assurément. Un must qu’offre Montréal…

Situé en plein coeur de la rue Crescent, quartier très achalandé par « les Anglais », vous ne pouvez pas le manquer par sa gigantesque présence. Ce grand restaurant, pouvant accueillir parfois jusqu’à 800 services le samedi soir, vous en mettra plein les yeux et surtout, plein le palais! Avouons que nous avons un petit faible pour les cuisines ouvertes, et c’est le cas chez W&G! Il est toujours intéressant d’admirer les cuisiniers et autres employés à l’oeuvre. Une fourmilière ajustée au quart de tour. Le service est agréable, chaleureux, la nourriture est excellente et l’ambiance digne des plus grandes tables italiennes de Montréal. Bref, les fins palais seront ici satisfaits.

DSCF3225-4

Un grand « merci » tout spécial au chef Yong Je Lee pour son accueil et sa simplicité contagieuse. Encore cheers pour les bons shooters à saveur d’espresso et Jägereister qu’il nous a gentiment offerts pour célébrer notre venue lors de cette critique culinaire.

Rien de plus flatteur que de recevoir le chef d’un établissement à sa table, et c’est ce que Yong Je Lee fait chaque soir, bien sûr quand le moment le permet. Un vrai passionné vous direz! Ce fut un plaisir de discuter avec lui de cuisine moléculaire, un art difficile à maîtriser pour plusieurs! Il serait intéressant d’intégrer cet ingénieux talent sur le menu du W&G dans les prochains mois, un défi que nous proposons au chef!

DSCF3206

Nous devons admettre que tous les employés de cet endroit semblent passionnés par leur travail, qui d’ailleurs prend parfois les allures d’un collège militaire. Ça court en cuisine comme un peu partout dans les allées, un style de cuisine très actif. On pourrait dire que ça rajoute à l’expérience, sauf si vous recherchez un endroit calme et insonorisé. Nous avons passé un excellent moment, un endroit que nous recommandons à tous si vous cherchez un resto « coup sûr », abordable et chaleureux.

Nous avons eu un délicieux coup de coeur pour les pâtes fraîches style tagliatelles aux fruits de la mer du menu #LeChop, une douceur en bouche. Si vous avez la chance d’y goûter, les boules de riz frites en entrée sont succulentes et très goûteuses. Peu importe votre choix, vous serez charmé.

DSCF3184

Faites vite, vous avez jusqu’au 28 février pour participer à la 6e édition du festival #LeChop, un menu 2 services à 25 $ pour aider à mettre fin à l’insécurité alimentaire. Sachez que 2 % des recettes seront remises à cette cause qui malheureusement touche encore beaucoup trop de Québécois.

La pauvreté ne devrait pas exister. Heureusement, plusieurs bonnes actions comme celle-ci sont mises en oeuvre pour contribuer aux besoins des plus démunis! Bravo pour cette belle action. Si on peut aider en allant au resto, pourquoi pas!

Crédit photo :©Mathieu Pedneault

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...