Visionnement : The Nun

Un peu réchauffé

The_Nun_YouTube

© New Line Cinema

Par : Martial Genest

Avec la rentrée vient l’automne, et rien ne démontre les premiers signes de la saison qui indique la fin comme un film d’horreur en route vers l’Halloween. Pour débuter ce temps de l’année au cinéma, la première sortie est du film The Nun, qui ce veut le prélude de la série The Conjuring.

L’année est 1952 et le lieu, un petit village de Roumanie, et rien ne dit maléfique comme cette région de l’Europe de l’Est. Un prêtre, une jeune femme en préparation pour devenir religieuse et un Canadien français se rendent dans une abbaye où une jeune religieuse fut retrouvée pendue. Le tout pourrait sembler être le début d’une blague, et honnêtement avec la quantité de moments cocasses du film, cela pourrait bien l’être. Malgré un excellent décor et une bonne idée de scénario, le tout manque de conviction. Le début est lent et on a l’impression que le jeu des acteurs est forcé et qu’ils aimeraient se trouver ailleurs. Il y a bien quelques éléments historiques plausibles, mais trop peu pour rendre le tout plus réel, donc plus engageant.

Pour les amateurs de ce type de film, ce long métrage n’offre rien qui ne fut pas utilisé dans le passé. Les effets spéciaux sont tout de même de bonne qualité et la quantité est appréciable pour ce type de cinéma. Si vous êtes adeptes de ces films, vous allez avoir un bon moment, si vous avez besoin d’un film avec une profondeur et un bon développement des personnages, tenez-vous loin de ce film, car celui-ci n’est pas pour vous. Le suspense est moyen et définitivement pas pour vous garder sur le bout de votre siège. N’ayez crainte, vous pouvez vous prendre un maïs soufflé et une boisson gazeuse avant d’entrée dans la salle, car en aucun moment, vous ne sursauterez pour tout échapper.

Note : 2/5

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...