Visionnement: The Girl in the Spider’s Web

Une toile faiblement tissée

©Sony

Par : Martial Genest

Vendredi 9 novembre arrive en salle le nouveau film The Girl in the Spider’s Web la suite de The Girl with the Dragon Tattoo, qui se trouve à être le quatrième livre de la série et le premier après le décès de Stieg Larsson l’écrivain original

Claire Foy réussie avec brio à reprendre le rôle de Lisbeth Salander, mais l’adaptation américanisée de la série suédoise laisse beaucoup à désirer. Dès la première apparition du personnage de Lisbeth, on peu remarque une étrange similitude entre son costume et celui que porte Stephen Amell lors de la première saison d’Arrow. Il ne manquait que l’arc et les flèches. La série originale était beaucoup plus psychologique et le combat constant de Lisbeth avec ses démons est à peine représenté, de plus certaines situations qui devraient causer encore plus de réaction, sont prises comme un grain de sel et ne semble avoir aucun impact sur l’héroïne.

Les scènes ne présentent rien de nouveau et parfois semble emprunté à une autre production. De plus Sony utilise même le film pour placer de ses produits et ceux-ci sont clairement visibles pour quelques secondes, il est donc impossible de ne pas remarque la marque du manufacturier. Pour les amateurs de  la série originale, la déception sera grande car il est bien plus près de la version de 2011 avec Rooney Mara et Daniel Craig que celle de 2009 Michael Nyqvist et Noomi Rapace. Pour un film d’action, le rythme est bon  et il se maintient du début à la fin. Du coté du suspense, il laisse aussi à désirer, le scénario est très prévisible ce qui enlève aussi au film.

Si vous avez envie de voir un film d’action et ne pas vous poser des questions sur la validité de quelques éléments, il se regarde aussi bien qu’un de la série Mission Impossible ou bien Die Hard.

Note : 2/5

Vous pourriez aussi aimer...