Visionnement : The Front Runner

Si près de la Maison Blanche

©Sony

Par : Martial Genest

Avec la Thanksgiving américaine, les nouveautés cinématographiques sont lancées le mercredi précédent, donc cette année le mercredi 21 novembre, les nouveaux films prennent d’assaut les salles de cinéma, et il y en a pour tous les gouts, même un drame biographique socio-politique comme The Front Runner.

Ce film raconte les événements lors de la course présidentielle américaine de 1988, où une allégation d’inconduite morale du sénateur du Colorado, Gary Hart mettra fin à la possibilité pour celui-ci de devenir le 41ème Président des États-Unis d’Amérique. Le film nous replonge dans la fin des années 80 et nous pouvons revoir les premiers ordinateurs personnels aux écrans monochromes, les premiers téléphones cellulaires aussi gros qu’une brique et ayant comme fonction de faire des appels seulement. Les photographes utilisent encore des appareils à pellicule. tout est d’une autre époque.

Ce film présente le sénateur Gary Hart interprété par Hugh Jackman, comme un idéaliste très populaire auprès des jeunes électeurs et seulement 3 semaines avant le début des préliminaires tout allait changer, et il du se retirer de la course et la suite on la connaît, le vice-président George Bush devenait le 41ème Président après Ronald Reagan. Le rôle du chef de la campagne Bill Dixon est quand à lui interprété par J. K. Simmons. Pour Hugh Jackman nous sommes habitué à un certain niveau de son art et son interprétation du sénateur est correcte, quoique pour l’homme ayant remporté un Oscar pour son rôle de soutien dans Whiplash, nous sommes en droit de nous attendre à plus que la performance que nous offre J.K. Simmons dans ce film.

The Front Runner n’aura pas une grande vie sur les écrans, il pourrait être intéressant pour des gens en journalisme ou en sciences politiques. Il y aura possiblement quelques nominations aux Oscars ce qui donnera un second souffle à celui-ci.

Note: 2/5

Vous pourriez aussi aimer...