Visionnement: The Aftermath

Après la guerre, il y a encore des combats

©FoxSearchlight

Par : Martial Genest

The Aftermath est un croisement entre un drame de guerre et une histoire d’amour. L’officier britannique Colonel Lewis Morgan est stationné à Hamburg en décembre 1946 quelques mois après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour le loger les forces britanniques réquisitionnent le domicile d’un architecte allemand Stephen Lubert.

Après l’arrivée de son épouse Rachael Morgan, le colonel suggère que le propriétaire et sa fille cohabitent avec eux à la place de les envoyer dans un campement. La famille Morgan ayant perdu leur seul enfant lors des bombardements des forces de l’Axe sur Londres et la famille Lubert ayant perdu la femme de la maison lors des bombardements Alliés. Il y a donc une certaine haine légèrement contenue lors des premières rencontres. Le duo Keira Knightley et Jason Clarke font de nouveau pair comme couple dans cette adaptation du roman du même nom.

Le film est classé pour adulte non seulement pour les scènes de nudités, mais plus pour les scènes dures d’une ville en ruine où des gens sont affairés à creuser dans les décombres pour retrouver les corps des personnes portées disparues. Le  film nous montre aussi les différents visages des soldats britanniques, du conquérant au pacifiste. Un autre extrême est la luxure dans lequel vivent les gagnants de cette guerre et la pauvreté des vaincus. Rachael Morgan et Stephen Lubert développeront une attraction l’un pour l’autre ainsi naîtra un triangle amoureux.

Coté visuel le film est merveilleux, pour la durée de celui-ci on se sent réellement en Allemagne l’hiver de 1946. Le jeu des acteurs est bon, la représentation des émotions n’est pas caricaturée, le tout semble naturel et vrai. Sous la barre des 2 heures, le film a un bon rythme sans longueur. Puisque des scènes pourraient choquer certains spectateurs je ne le recommande pas à tous. Le film arrive en salle le 29 mars.

Note: 3.5/5

 

Vous pourriez aussi aimer...