Visionnement : Shaft

La trinité

©Warner Bros

Par : Martial Genest

Le 13 juin, le personnage de Shaft refait surface au cinéma après près de 19 ans d’absence. L’acteur Samuel L. Jackson reprend ce rôle.

Sans se vouloir être une suite du Shaft de 2000, le film donne un aperçu du passé de Shaft en mode papa qui avec son épouse et le petit se place en plein danger lors d’une fusillade, ce qui forcera la mère à le laisser et d’éloigner John junior de son père. Mais lorsque l’ami d’enfance de John Jr. est retrouvé mort d’une surdose de drogue, le jeune Shaft fait appel à son père pour résoudre ce meurtre.

Ce film comporte 2 trinités, la première étant les trois Shaft, John senior, John et John junior. La seconde étant selon moi, la trinité de Samuel L. Jackson, car dans la majorité des films dans lequel on le retrouve il y a, humour, violence et vulgarité et celui-ci ne fait pas exception. Le tout est tout de même bien partagé et balancé, au point même d’aider à la fluidité du film.

De son côté Jessie Usher est quelque peu terne comparativement à Samuel L. Jackson, même Richard Roundtree semble avoir plus d’énergie malgré son âge avancé. Le tout est un spectacle de Samuel L. Jackson qui ne manque aucune occasion de placer son patois préféré « MotherF*cker » dans presque chaque scène qu’il joue.

Pour les amateurs de films d’action, ils seront bien contentés, car il y a plusieurs fusillades tout au long du film et beaucoup de violence inutile jumelée à de l’humour simple qui rend le tout ridicule, parfait pour un film comme Shaft, car il ne se prend pas au sérieux et offre aux spectateurs un divertissement comme ce type de film doit donner. Si vous êtes un fan de Samuel L. Jackson, le tout dernier Shaft vous comblera certainement.

Note : 2/5

Vous pourriez aussi aimer...