Visionnement : Searching

Un écran de vérités

john cho searching

© Sony

Par : Martial Genest

C’est lors du festival Fantasia, le 26 juillet dernier, que j’ai eu l’occasion de faire le visionnement du film Searching pour sa première canadienne. Je me dois de vous avouer que ce fut l’un des embargos les plus difficiles à respecter, mais avec sa sortie au cinéma le 31 août, je peux enfin vous en parler.

Comme tel, l’histoire d’un père qui recherche sa fille portée disparue, ce n’est rien de nouveau, mais la présentation, elle, est toute nouvelle. De la tonalité du modem au début du film, à la présentation de la majeure partie du film comme si on le regardait sur son écran d’ordinateur,  ce scénario fait preuve d’un certain réalisme, tellement qu’on se demande si ce n’est pas basé sur des faits vécus. La prestation de John Cho comme père de famille utilisant les différents réseaux sociaux pour tenter de retrouver sa fille est d’un réalisme éprouvant. Si ce n’était que du jeu de John Cho, le film serait déjà très bien, mais l’interprétation de la détective de police Vick par Debra Messing, qui est très convaincante, aide grandement à faire augmenter la tension et nous tient sur le bout de notre siège. Sous la direction d’Aneesh Chaganty, ayant aussi participé au scénario, les petits éléments que l’on peut retrouver dans des discussions sur Facebook ou Twitter sont très bien utilisés dans ce film donnant encore de profondeur à cette réalisation.

Toute personne passant un peu de temps sur les différents réseaux sociaux remarquera très vite que ce que l’on trouve facilement au quotidien a une place dans le scénario de ce film. On pourrait être porté à croire que celui-ci se veut être un avertissement à la jeune population et aux parents, mais je pense avant tout qu’il démontre très bien où est rendue notre société, car il est très facile de suivre les faits et gestes d’une personne et de les critiquer, mais trop souvent hors contexte. Le scénario démontre aussi que ce que les gens nous montrent d’eux est souvent ce qu’elles voudraient être et non leur vrai visage. Pour les amateurs de films d’intrigue et de suspense, vous ne serez pas déçus et il mérite bien un « j’aime ».

Note : 4.5/5

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...