Visionnement : Rings

Ne regardez pas !!!

maxresdefaultrings

©Paramount

Par : Martial Genest

Le film Rings arrive en salle ce vendredi 3 février, loin de la date précédente et beaucoup plus lucratif du 28 octobre pour ce type de film. Si vous aviez prévu vous rendre voir celui-ci au cinéma pour la Saint-Valentin et avoir l’être cher se coller à vous par peur d’avoir peur et bien choisissez un autre film.

Ce drame à suspense est très loin des films d’épouvantes, donc l’attente de son lancement est peut être pour le mieux, car pour certains avoir classifié ce film comme étant un d’horreur. Bien, c’est une erreur horrifique, car il est très loin des films du type Halloween ou Vendredi 13 et l’horreur n’est tout simplement pas au rendez-vous.

Sous la direction de l’espagnol Francisco Javier Gutiérrez.  Ce film est présenté comme la suite du film Ring, 13 ans plus tard. Il met en vedette, Alex Roe dans le rôle de Holt et Matilda Lutz dans celui de Julia. Il était plaisant de voir l’acteur Johnny Galecki hors de son personnage de Léonard de la série télévisée The Big Bang Theory. Le jeu de l’acteur Vincent D’Onofrio pour moi est un de mes éléments préférés de ce film, cet acteur très méconnu qui mérite grandement d’être découvert. Il est porté à croire qu’un filtre fut utilisé puisqu’il y a une dénaturation des couleurs ce qui donne un effet sombre et ténébreux.

Si vous aimez ce style de cinéma, où on s’amuse à vous faire croire que vous allez sauter de frayeur à un moment donné pour ensuite vous faire sursauter sans préavis, bien, ce film est pour vous. Pour 1  heure et 42 minutes, Rings ne se retrouvera pas aux Oscars, mais selon moi, il serait le type parfait de film à regarder, entre amis dans un chalet. Un peu comme une bonne histoire d’épouvante contée à l’entour d’un feu de camp.

Malgré que celui-ci vous appel avec son « Regardez-moi », comme il est répété à plusieurs reprises dans le film, je vous suggère aussi de « ne pas regarder», mais la curiosité et parfois plus forte!

 

Texte révisé : Ho-Chi Tsui

Vous pourriez aussi aimer...