Visionnement: Mary Poppins Returns

Et la magie persiste

© Disney

Par : Martial Genest

En salle dès le 19 décembre, juste à temps pour une sortie cinéma des fêtes, Mary Poppins Returns est la suite du film Mary Poppins de 1964, qui avait mis en vedette Julie Andrews et Dick Van Dyke.

Quoiqu’ils y aient plus de 50 ans qui séparent les deux films, l’enchantement et la magie sont toujours présents. Les technologies existantes aujourd’hui auraient pu être utilisées pour faire un film avec une quantité astronomique d’effets spéciaux, mais c’est dans sa simplicité et son innocence que le rêve se produit. Disney a su regarder le contenu de l’original et créé une suite respectueuse du matériel existant et même avec  l’aide de ces techniques disponibles, la musique et les chorégraphies sont la base même de l’effet Mary Poppins.

Quand la famille Banks a besoins d’aide pour s’occuper des ses enfants, le vent conduit la nounou Mary Poppins chez eux. Ce n’est qu’avec des aventures les plus fantastiques les unes que les autres dans des mondes imaginaires que Mary Poppins aidera les jeunes Banks et le père à reforger les liens familiaux. Tout comme le regretté  Robin Williams dans Hook, Emily Blunt a fait une excellente adaptation du personnage de Mary Poppins et elle n’a rien à envier à Julie Andrews. Dans le premier film les travailleurs étaient représentés par des ramoneurs, pour le second ceux-ci sont représentés par des allumeurs de réverbères. L’allumeur principal Jack est interprété par Lin-Manuel Miranda.

Parfait pour une sortie cinéma avec les enfants, le film Mary Poppins Returns saura vous faire revivre la magie du premier et après avoir regardé celui-ci les plus jeunes voudront certainement voir le premier s’ils ne l’ont pas déjà fait. La magie de Mary Poppins nous émerveille tous les petits comme les grands. La nostalgie a toujours sa place dans le temps des fêtes.

Note: 4/5

 

 

Vous pourriez aussi aimer...