Visionnement : Crazy Rich Asians

Un vrai buffet

crazy

© Warner Bros

Par : Martial Genest

Il est souvent difficile pour un couple de trouver une sortie cinéma qui saura plaire aux deux. Le 15 août dernier, la comédie dramatique Crazy Rich Asians arrivait au cinéma et semble être ce type de film ayant un contenu pour tous.

Basé sur le livre du même nom de Kevin Kwan, le film mise aussi bien sur une merveilleuse brochette de comédiens que de splendides prises de vue de Singapour assaisonné d’une désinvolture totale. Tout est présent pour démontrer l’immense richesse chinoise et malgré les avancements technologiques le maintien des traditions. La référence à la banane pour d’écrire Rachel Chu interprétée par Constance Wu, ne fait non seulement allusion à son apparence chinoise, mais aussi à son éducation nord-américaine ce qui en fait d’elle plus une blanche qu’une Chinoise. Il serait injuste pour moi de signaler le jeu d’un acteur ou d’une actrice en particulier, car ils ont tous bien livré la marchandise, et aucun ne semblait être de trop.

Ce film est un véritable conte de fées à la Cendrillon, la jeune pauvre qui tombe éperdument amoureuse du jeune homme héritier de la firme familiale, mais celui-ci ne vous dévoile pas dès le début qui sont les vilaines demi-soeurs. On tente de nouveau de nous faire croire que l’argent n’achète pas le bonheur, mais selon ce film, l’argent permet de se payer du bon temps et de vivre dans l’opulence. L’amour saura-t-il vaincre tout, si ça vient d’Hollywood, la question ne se pose même pas. Le côté comédie est léger et bien situé dans le scénario, et ne fermez pas l’oeil une seconde, car vous pourriez en manquer un.

Je m’étais présenté à ce visionnement avec une certaine appréhension, puisque les films de filles ne sont pas ma catégorie préférée, mais je dois avouer que je suis sorti du cinéma le sourire au visage et bien heureux d’avoir assisté à cette représentation.

Note : 3,5/5

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...