Violett Pi aux Francofolies de Montréal

Dans la tête de VioleTT Pi

vio1©Frédérique Ménard-Aubin / Francofolies 2017

Par Marie Eve Archambault

Dénué de ses musiciens cette année, VioleTT Pi a proposé une formule acoustique dans le cadre des Francofolies de Montréal sur la scène Coorslight.

Au coup de 19h, l’artiste est monté sur scène en disant tout bonnement: « Bonjour, mon nom est VioleTT Pi et je viens changer la musique au Québec ». Sur ces mots, il a entamé la chanson Violette. À la fin de la pièce, il a dit: « Ouais, si tu n’aimes pas ça, sache que ça va être pas mal ça à soir ». Les spectateurs ont pu entendre plusieurs des chansons de son premier album, eVPrincesse carnivore, Fleur de Londres, Nuage en flammes et Biscuit chinois sont quelques-uns des titres qui ont été proposés par le chanteur.

vio4©Frédérique Ménard-Aubin / Francofolies 2017

Bien que l’univers lyrique de Karl Gagnon soit fort intéressant, le personnage scénique l’est tout autant par sa spontanéité et peut-être même par son absence de filtre: « Si tu veux chanter, sois dans les temps », a-t-il lancé à une fan. On a réellement l’impression qu’il partage avec son public tout ce qui lui passe par la tête. Étonnamment, le résultat amène des rires à répétition.

Un moment auquel nous ne nous attendions pas du tout fut l’arrivée de Klô Pelgagvenue interpréter en toute simplicité la pièce Labyrinthite en duo avec VioleTT Pi. 

vio2©Frédérique Ménard-Aubin / Francofolies 2017

Je vous invite, dans les prochaines éditions des Francofolies de Montréal, ou même ailleurs, à aller vous plonger dans l’univers de VioleTT Pi. Mes mots ne pourraient être représentatifs de la réalité, car c’est une expérience qu’on ne peut comprendre seulement si on était sur place.

Texte révisé par : Bianca Beato

Vous pourriez aussi aimer...