Véronic DiCaire et l’Orchestre symphonique de Montréal

Les mille et une voix

OS180501sel1155-3

 © Antoine Saito

Par : Ariane Dostaler

Mardi soir, j’ai eu l’opportunité d’assister à un spectacle où j’ai pu entendre entre autres les voix de Beyoncé, Édith Piaf, Marie-Élaine Thibert, Christina Aguilera et Lara Fabian. Et oui! Tout ça est dû à l’extrême talent de la chanteuse et imitatrice hors pair : Véronic DiCaire. Dans une soirée où les musiques classique et pop se sont mariées, Véronic  nous a livré tout un spectacle entourée des 82 musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal et de son chef de la soirée Simon Leclerc. D’ailleurs, la complicité entre celui-ci et la chanteuse était belle à voir. Monsieur Leclerc a embarqué dans l’humour de Véronic tout au long de la soirée.

Fidèle à elle-même, Véronic a performé avec dynamisme, avec passion et avec beaucoup d’humour devant le nombreux public de la Place des Arts. La salle de la Maison symphonique est majestueuse, et on sentait Véronic très heureuse d’y être et d’y interpréter des succès populaires à saveur classique. Elle a répété à plusieurs reprises qu’elle avait beaucoup de chance et qu’elle appréciait le moment passé avec autant de musiciens talentueux autour d’elle.

OS180501sel1155-2

Les chansons Skyfall, du film James Bond, et What a feeling du film Flashdance ont probablement rappelé de beaux souvenirs aux gens dans la salle durant le medley « chansons de films ». La musique est tellement importante dans un film que Véronic a eu envie de le souligner à sa façon. Suivi par la suite du medley « divas » où l’on a pu entendre entre autres Britney Spears, Katy Perry, Tina Turner et Lady Gaga, les plus grandes stars de la chanson pop. Évidemment, l’imitatrice a sorti la Céline Dion d’en elle le temps d’interpréter Titanic et Ginette Reno qui fait toujours le bonheur du public.

Bref, durant cette magnifique soirée, la Franco-Ontarienne a prouvé une fois de plus qu’elle a tous les talents et qu’elle mérite la carrière internationale qu’elle a en ce moment. Nous sommes très privilégiés de l’avoir eue au Québec durant trois représentations à la Maison symphonique, du 1er au 3 mai, car elle continuera ses allées et venues aux quatre coins du monde au cours des prochains mois.

Pour en savoir davantage, consultez le site Internet de Véronic DiCaire et celui de l’OSM.

Crédit photo : Antoine Saito

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...