Unité 9 : une dernière visite en prison

Quand toute bonne chose a une fin…

© Facebook Unité 9

Par : Christian Gaulin

Mardi soir à 20 h, dans la plupart des chaumières québécoises, les gens auront les yeux rivés sur leur téléviseur pour la présentation du dernier épisode d’Unité 9. Et ça ne sera pas sans tristesse que les nombreux fans devront faire leurs adieux à Marie Lamontagne et à toute sa bande de bons et de moins fiables amis. Soyez sans crainte, je ne révèle aucune intrigue sur le contenu de la prochaine et dernière émission!

Malheureusement, toute bonne chose a un fin. Depuis 7 ans, l’incontournable série Unité 9 fait beaucoup jaser dans les maison et dans les bureaux le mercredi matin. Chose certaine, elle n’a laissé personne indifférent. Unité 9 est une série dramatique d’ici, signée par l’auteure Danielle Trottier, produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau et réalisée par Jean-Philippe Duval. Le premier épisode a été diffusé en septembre 2012 à Radio-Canada. La série est l’une des émissions les plus regardées au Québec, avec des cotes d’écoute qui se sont maintenues autour des 2 millions de téléspectateurs. C’est du rarement vu ici, au Québec.

© Facebook Unité 9

Un retour dans le passé

Dès le début de la série, Marie Lamontagne (Guylaine Tremblay), une mère de famille et enseignante qui a une vie bien rangée et sans histoire, est condamnée pour tentative de meurtre sur son père et entre dans l’Unité 9 de Lietteville, un pénitencier pour femmes. Peu à peu, elle apprendra à vivre avec cette nouvelle réalité, supportée par les autres détenues de cette unité. Au fil du temps, on découvrira les raisons pour lesquelles chacune de ces femmes a été incarcérée et une petite bride de leur histoire. Marie doit se faire une place dans ce milieu qui lui est inconnu et est confrontée au directeur de l’établissement, Normand Despins (François Papineau),  qui a une conception très différente de la sienne concernant la réhabilitation des détenues. Elle tentera de démontrer que ces dernières, tout comme elle, ont toutes droit à une seconde chance.

Dès le début de l’intrigue, nous savons que Marie n’est pas en prison pour les bonnes raisons. Sans dévoiler de “punch” pour ceux et celles qui n’ont jamais vu la série et qui voudraient la découvrir en rediffusion, Marie Lamontage est “en-dedans” parce qu’elle souhaitait protéger quelqu’un. Au fil des ans, nous la voyons évoluer dans ce milieu dur, à vaincre des grandes batailles, mais aussi à vivre de grandes défaites et déceptions. Aussi, nous découvrirons ses codétenues, leur famille, ainsi que le personnel de Lietteville. Pour certains, ça se terminera bien, alors que pour d’autres, le destin sera plus tragique.

© Facebook Unité 9

La série nous aura fait découvrir de magnifiques personnages qui ont marqué les fans d’Unité 9 au fil des années. Replongeons-nous dans nos souvenirs…

Les détenues: Marie Lamontagne (Guylaine Tremblay), Jeanne Biron (Ève Landry), Suzanne Beauchemin (Céline Bonnier), Michèle Paquette (Catherine Proulx-Lemay), Élise Beaupré (Micheline Lanctôt), Laurence Belleau (Sarah-Jeanne Labrosse), Charlène “Shandy” Galarneau (Suzanne Clément et Catherine-Anne Toupin),  Brittany “Bouba” Sizzla (Ayisha Issa), Avril Robertson (Myriam Côté), Jessica Poirier (Geneviève Schmidt), Judith Carpentier (Simone-Élise Girard), Annie Surprenant (Anne Casabonne), Henriette Boulier (Danielle Proulx), Kim Vanier (Élise Guilbault), Bétina Selanes (Claudia Ferri), Cameron Marquis (Karelle Tremblay), Marie-Gisèle Castonguay (Angèle Coutu), Mariposa Selanes (Sabrina Bégin Tejeda), Eyota Standing Bear (Natasha Kanapé Fontaine), Solange “Brownies” Chrétien (Claire Jacques), Macha Vallières (Hélène Florent), Manon “Boule de quilles” Granger (Kathleen Fortin) et Trécée Coicou (Schelby Jean-Baptiste).

© Facebook Unité 9

Le personnel de Lietteville: Normand Despins – directeur (François Papineau), Georges Sainte-Marie – aumônier (Paul Doucet), Caroline Laplante – intervenante de première ligne et responsable de l’Unité 1 (Salomé Corbo), Martin Lavallée – Agent des libérations conditionnelles (Normand Daneau), Pauline – infirmière (Danièle Lorain), Nancy Prévost –  intervenante de première ligne (Debbie Lynch-White), Agathe Boisbriand –  intervenante de première ligne (Mariloup Wolfe), Rolland “Monsieur Musique” Montmorency – professeur de musique (Jean Marchand), Lisa Côté – psychologue (Édith Cochrane), Steven Picard – psychologue (Luc Guérin), Mélissa Caron – intervenante de première ligne (Mélanie Pilon), Gwendoline Bachand – infirmière (Patricia Larivière), Marco Choquette – chef de la sécurité (Mathieu Baron), Madeleine Tessier – intervenante de première ligne et agente des libérations conditionnelles (Marie-Chantal Perron), Josée Tessier – intervenante de première ligne et responsable du Maximum (Catherine Paquin-Béchard), Monlam – aumonière bouddhiste (Karen Elkin), Kevin Anctil – intervenant de première ligne et responsable du Maximum (Jason Roy-Léveillée), Marie-France Caron – directrice intérimaire et sous-ministre de la sécurité (Sophie Prégent), Koffi Yatabéré – intervenant de première ligne (Goûchy Boy), Yvann Bacuse – agent des libérations conditionnelles (Alexandre Bacon Braunstein), Claudine Moffatt – intervenante de première ligne (Jessica Barker) et Ronald Dutrisac – aumônier (René Richard Cyr).

© Facebook Unité 9

Les membres de la famille de Marie Lamontagne: Lucie Lamontagne – soeur de Marie (Émilie Bibeau), Léa Petit – fille de Marie (Frédérique Dufort),  Sébastien Petit – fils de Marie (Olivier Barrette), Yvon Lamontagne – père de Marie et de Lucie (Pierre Collin), Benoît Frigon – ex-mari, ami et ancien collègue de travail de Marie (Patrice L’Écuyer) et Bertrand Parizeau – mari de Lucie (Danny Gilmore).

© Facebook Unité 9

Unité 9 aura apporté beaucoup de positif et un regard différent de la population sur le monde carcéral et sur le jugement que nous portons envers les détenu(e)s et le personnel des centres carcéraux. C’est un rendez-vous, ce mardi 26 mars à 20 h à Radio-Canada, pour une dernière visite dans les murs de la prison, en compagnie des détenues et du personnel de Lietteville. Bonne dernière!

Vous pourriez aussi aimer...