Un festin caché sur Saint-Denis

Au Festin de Babette

_DSC4886 1

©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par Ariane Simard-Picard

J’ai récemment été invitée à déguster un brunch Au Festin de Babette par l’entremise de TheFoodieMtl. Ne connaissant pas la place, j’étais intriguée. L’établissement Au Festin de Babette existe depuis plus de 20 ans et est un secret bien gardé de la rue Saint-Denis.

L’ambiance est chaleureuse, authentique et conviviale. Dès l’arrivée, je me suis sentie à la maison avec les soins de notre serveur qui était très drôle et  amical. Le café-restaurant était plein à craquer avec des familles et couples qui avaient tous le sourire aux lèvres. Un fait à noter est que tous les objets de décoration sont en vente. Donc si vous voyez quelque chose qui vous intéresse, vous pouvez l’acheter.

_DSC4860 1

Les chocolats chauds ont été depuis longtemps l’étoile de ce café. Franchement délicieux et onctueux, ce délice sucré vient en gros et petit format. J’ai pris un gros, et c’était gros en titi!  Et c’était bon jusqu’à la fin. Plusieurs étoiles cachées se méritent de briller dans ce café-restaurant, celle que nous sommes venus tester était le menu brunch.

Plusieurs options sont offertes. Sous les recommandations de notre sympathique serveur, nous avons choisi le Drolet, le Berry et une crêpe au caramel à la fleur de sel. La différence entre Berry et le Drolet est comment les œufs sont apprêtés. Le Drolet a des œufs bénédictines, sauce hollandaise servis sur saumon fumé et muffin anglais (mon préféré). Le Berry a un œuf poêlé avec pommes de terre sautées.

_DSC4901 1

Deux valeurs sûres, deux préparations typiques des œufs en brunch, mais le contenu de l’assiette est si charmant et différent que ça m’a conquis. Un potage parmentier et un gratin dauphinois pour se réchauffer du froid de l’hiver, une salade et bruschetta pour ne pas nous faire oublier l’été et la mousse au chocolat en guise de portion sucrée. Le bonheur. Le tout bien exécuté, bien apprêté; c’était délicieux.

_DSC4914

La crêpe à la fleur de sel était tout aussi bonne quoique plus humble dans son apparence. Mais sincèrement, après un gros chocolat chaud, mon taux de sucre était à son comble, et je n’avais pas besoin de plus. Toutefois, une dent sucrée sera ravie. Sinon, le serveur nous a également conseillé d’essayer la crème glacée qui est de fabrication artisanale. Bon, étant en hiver, on s’est gardé une petite gêne, mais cher lecteur, je me fais un devoir de tester ça pour vous cet été. Il y a une terrasse à l’avant de l’établissement, j’y serai dès qu’il fera assez chaud, selfie à l’appui!

Au Festin de Babette
4085, rue Saint-Denis, Montréal

©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...