Un élan de maturité pour Émilie Kahn

#Scenelocale : Émilie Kahn

©Site officiel de l’artiste

Par : Julie Côté

Beaucoup de choses ont changé, depuis la sortie, en 2015, de l’album folk-rock intitulé 10 000, de la chanteuse-harpiste Émilie KahnTravaillant à l’époque sous le nom de scène d’Émilie & Ogden, elle est ressortie de ce sobriquet pour lancer Outro, un nouvel EP qui sera lancé dès demain. Un album plus électro, plus pop, mais tout aussi intéressant.

Née à Saint-Lazare en milieu bilingue, la jeune femme a toujours été complimentée par rapport à sa voix unique. D’abord avec la flûte traversière que lui a donnée la fille d’une amie de sa mère, puis la harpe, ensuite. Elle a vu la première harpe de sa vie lors d’un spectacle du choeur de l’école. C’était celle de Sarah Pagé, aujourd’hui membre des Barr Brothers. Emilie Kahn a déniché un professeur du gracieux instrument sur Craigslist. Le reste appartient à la biographie d’Emilie & Ogden, surnom donné à sa harpe.

« Je voulais sortir de mes limites de ce personnage. Le premier album était plutôt folk-rock, et on embarque dans un tout autre registre », explique la jeune chanteuse. « Au cours des derniers mois, j’ai écouté énormément de Lorde et ça m’a beaucoup inspirée pour la composition des chansons de cet album », ajoute-t-elle. Dans un répertoire un peu plus près de chez nous, on peut tirer des familiarités avec Milk and Bone, que la chanteuse apprécie énormément, mais n’écoute pas tant que ça. À la réalisation, la jeune femme a travaillé avec Warren Spicer (Plants and Animals). « J’ai vraiment apprécié travailler avec lui, et je pense que c’était réciproque, étant donné que c’est très loin du style rock qu’il fait avec son band », conclut-elle.

Émilie Kahn lançera son album Outro le 7 mars prochain au Centre Phi. Pour en savoir plus sur la chanteuse et ses prochains spectacles, visitez son site Internet.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...