Troisième édition de Yul Eat

Un franc succès

DSC02436©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par : Ariane Simard-Picard

C’est en cette longue fin de semaine de la fête du Travail qu’a eu lieu le festival de prédilection des foodies : Yul Eat. Cette épatante troisième édition a largement déclassé les précédentes avec toutes les nouvelles activités proposées. J’ai passé mes trois jours à déguster, à apprendre et à discuter avec des gens qui partagent mes passions culinaires. Je vous partage donc mes coups de cœur!

L’expérience Yul Eat

Bien que ce secteur était payant, il en valait néanmoins le coup. La sélection de dégustations et d’activités était variée et intéressante. Composée d’importateurs privés, de restaurants (La Petite Maison, Le Mousso, Libertine Bakehouse et autres), des cidreries, de brasseries et de distilleries (Domaine Pinacle), cette section était fort agréable à visiter. Même l’eau Eska avait un kiosque cocktail! Un peu plus loin, vous pouviez assister à des conférences tables rondes sur des sujets concernant le domaine de l’alimentation avec des grands noms du milieu culinaire. Dans l’espace Natrel, on pouvait assister à un concours de baristas, qui sont au café ce que les sommeliers sont au vin. Les spectateurs ont également reçu des leçons sur cet art plutôt difficile à maîtriser. Plus loin dans le parcours, on pouvait assister à des démonstrations par des chefs de renom. Durant la première journée, une jeune dame m’a abordée pour me confier : « J’en reviens pas, on est directement avec les stars de la bouffe au Québec, et ils nous donnent un cours de cuisine. » Bref, c’était ça l’expérience Yul Eat, boire un verre de vin en discutant avec Francois Chartier ou en écoutant Martin Juneau expliquer comment faire un plat… vous voyez le tableau? 😉

DSC02378©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Marché fermier

Accessible gratuitement, cet espace permettait de goûter à plusieurs produits proposés par les producteurs et entrepreneurs locaux et nationaux. Mais attention, ce n’était pas un marché de fruits et légumes! On parle ici de produits transformés de très bonne qualité et très créatifs. Il y en avait pour tous les goûts dans les dégustations : des fromages, des saucissons secs, céréales, sirops d’érable, maïs soufflé aux saveurs flyées… Bref, c’était l’endroit idéal pour faire des découvertes amusantes et commencer à préparer les cadeaux de Noël.

DSC02419©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Food Truck

Bien évidemment, tout le restant de l’espace était dédié aux food trucks. Moins nombreux que l’an dernier, la qualité était tout de même au rendez-vous. En plus, une nouveauté cette année : l’espace Beringer qui offrait des concours de barbecue ainsi qu’un petit cours de sommellerie rapide sur ses vins. PVI je ne sais pas si vous y avez goûté, mais le rosé Beringer fait partie de mon top 1 des vins rosés. Fait à partir d’un white Zinfandel, il est fruité pis toute… OMG! parfait pour les canicules et extrêmement abordable. Anyways, en achetant un billet pour cet événement, vous aviez droit à un petit cours de sommellerie sur les vins Beringer, puis un chef vous expliquait comment cuire votre challenge, tout en sirotant votre verre de vin. À la fin, tout le monde mange son assiette et repart avec un sac cadeau comprenant entre autres une bouteille de vin Beringer, un tablier et des sauces et épices qui ont servi durant le concours. Les gens de l’espace Beringer m’ont dit qu’ils souhaitaient revenir l’an prochain : je vous conseille de réserver vos places assez tôt, car ils ont été rapidement complets à mon plus grand malheur.

DSC02487
©
Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Au final

De bien belles initiatives ont été prises cette année, et j’espère que cela va continuer pour les éditions à venir. J’ai trouvé les nouvelles activités bien intéressantes et je souhaite les retrouver l’an prochain, ainsi que d’autres initiatives du même ordre. D’après tous les commentaires que j’ai reçus des gens cette année, je crois que ce festival est sur une lancée et ne cessera pas de nous ébahir. Si vous aimez la bouffe, cet événement est devenu un incontournable. En trois jours, je n’en ai pas eu assez pour tout visiter, il y en a vraiment pour tous les goûts. J’ai déjà hâte à l’an prochain.

Crédit photo: ©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca
Crédit photo de l’image à la une: ©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...