22528293_10156262413914672_178009379809486750_n

Tournée Rock The Stage au MTelus

Un ring de lutte sur la scène

22528293_10156262413914672_178009379809486750_n

©Susan Moss/Evenko

Par Julie Côté

Vous avez effectivement bien lu.

Avec un solide alignement de groupes tous aussi populaires les uns que les autres, les fans du pop-punk étaient aux anges mardi dernier au MTelus. En effet, Escape the fate, The Word Alive, We came as Romans et les très appréciés I Prevail qui ont performé sur un ring de boxe. Voici un résumé de cette soirée qui a semblé parfois s’étendre beaucoup trop.

Escape the Fate, on en veut plus!

Forts de leur prestation exceptionnelle lors de la dernière édition du festival HeavyMTL, plusieurs spectateurs sont venus assister à la soirée uniquement pour Escape the Fate. Malheureusement, le groupe n’a eu comme temps de prestation que 10 minute. Un temps qui n’a définitivement pas rendu justice au groupe originaire de Detroit.

Une intéressante découverte avec The Word Alive

Déjà emplie d’énergie, la foule était tout simplement électrisante lors de l’arrivée de The Word Alive. Avec une voix un peu plus rauque et plus prononcée, le groupe s’est avéré comme étant un groupe à découvrir, eux qui en étaient à leur première visite dans la métropole.

We Came As Romans ont trôné en rois

Définitivement la prestation de la soirée. Avec leur album Cold like War qui sortira vendredi, We Came As Romans ont autant impressionné la foule montréalaise qu’à Heavy MTL en 2015, avec leur énergie explosive combinée à un enchaînement de nouvelles chansons et de classiques bien connus, comme leur version de la chanson Glad You Came, interprétée originalement par le groupe britannico-irlandais The Wanted. Leur album risque d’être assurément l’un des plus forts de cette année et ils seront définitivement à suivre.

I Prevail… sans Brian Burkheiser?!

Atteint d’une laryngite aigüe, le chanteur à la voix haute du groupe I Prevail Brian Burkheiser n’était malheureusement pas de la partie mardi. Son collègue Eric Vanlerberghe a beau être charmeur, et le groupe a beau avoir joué leur plus récent album, Lifelines, en quasi intégralité, la magie n’était malheureusement pas la même en entendant une piste de musique différente à cause du remplacement.

Pour consulter les dates de la tournée Rage The Stage, c’est par ici!

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...