TOP MUSIQUE 2013 : SPECTACLES

Année de toutes les musiques

163514_10151605627307472_348576895_n

©JimmiFrancoeur/Facebook

Par Maxime D.-Pomerleau

Même si j’ai commencé en octobre à faire des Top dans ma tête, c’est cette semaine que je compile mes meilleurs moments passés en spectacle au cours de la dernière année. Montréal n’a pas perdu son titre de plaque tournante de la musique avec la venue de centaines d’artistes internationaux qui ont su faire bouger les foules en plus de mettre en valeur sa foisonnante scène locale. Et vous, quels ont été vos spectacles coup de cœur en 2013?

 

#5 Guerilla Poubelle @ Katacombes, Pouzza Fest, 17 mai

Le mythique groupe punk français Guerilla Poubelle était de retour au Québec, après 4 ans sans visite, dans le cadre de la fiesta printanière punk le Pouzza Fest. L’attente aura valu la peine avec ce concert nocturne décapant aux Katacombes, balançant hits par-dessus hits. Tapis roulantÊtre une femmeUn éléphant dans une porcherie et le classique Demain il pleut y sont passés. De quoi combler tout punk rocker, d’adrénaline, de cris et de sueur. Ils seront de retour l’an prochain, cette fois-ci pour une tournée qui les mènera dans différentes régions du Québec!

 

#4 Misteur Valaire @ Breakglass Studios, Afterparty M pour Montréal, 15 nov

L’automne 2013 était sous le signe de Misteur Valaire, avec la sortie de leur quatrième album Bellevue Avenue, l’édition d’un livre, de même que plusieurs lancements et spectacles exclusifs. L’after-party du festival M pour Montréal au Breakglass Studios, où une centaine de personnes étaient présentes, mérite son étoile dans ce Top Spectacles 2013. Avec son dernier album, le quintette issu du Sherbrooklyn revient à des pièces organiques plus près de l’esprit électro de Friterday Night tout en misant sur la pop efficace de Golden Bombay. Leur nouvelle formule de spectacle prouve qu’ils peuvent transporter leurs collaborations antérieures de manière indépendante, Luis et Kilo Jules assumant leur rôle de rappeurs à merveille. Tout comme Gordon BombaySpace Food est un petit bijou à entendre live, pour ses boucles d’électro hypnotique. Un spectacle qui a fait danser les irréductibles fans du groupe jusqu’à 5 h du matin…

 

#3 The Black Keys @ Mondial Loto-Québec, Laval, 5 juillet

Même s’ils ont démarré sur le pilote automatique en appelant Laval Montréal, le duo blues rock d’Ohio a offert une prestation énergique mais somme toute assez convenue, s’appuyant principalement sur leurs deux derniers albums. À ma défense, c’était la première fois que je les voyais live et j’ai été agréablement surprise par la justesse de leur interprétation, très fidèle aux albums. On peut dire que le spectacle a véritablement pris son envol avec Little Black Submarine, magnifique pièce se retrouvant sur El CaminoMoney MakerGold on a CeilingRun Right BackHowlin’ for YouTighten UpSinister Kid et bien sûr Lonely Boy ont toutes trouvé résonance dans la foule et nous sont restées en tête plusieurs jours. Grande absente au tableau : Too Afraid to Love You, selon moi l’une des meilleures chansons de leur répertoire.

 

#2 Foals @ Club Soda, 10 mai

OH MY GOD. C’est tout ce que j’étais capable de dire après ce spectacle déchaîné du groupe anglais Foals au Club Soda. On sentait la fébrilité et l’excitation dans la salle pleine à craquer pour voir cet hybride de l’indie rock britannique. Le groupe était de passage pour présenter les pièces de son plus récent album Holy Fire, paru en début d’année. En spectacle, le groupe rallonge, déconstruit et réinterprète ses chansons, amenant un côté brut qui surclasse l’album. Même si ça semble parfois improvisé, on constate que les musiciens contrôlent parfaitement la scène et l’énergie du public.

Si les interactions parlées entre les pièces se font rares, le chanteur Yannis Philippakis trouve toujours le moyen de faire réagir la foule en délire. Sur une bonne centaine de shows que j’ai pu voir au Club Soda au fil des années, je n’avais jamais vu un chanteur sauter de la scène et s’accrocher au balcon, en faire le tour et redescendre par les pieds dans la foule qui le ramène sur scène en crowd surfing au travers d’un mosh pitInhaler en rappel a tout simplement fait sauter le toit. Un show « su’a coche » qui met la barre haute pour leur prochaine tournée.

 

#1 The Revival Tour @ Cabaret du Mile-End, 31 mars

La bande folk rock acoustique menée par le charismatique chanteur de Hot Water Music, Chuck Ragan, a fait halte à Montréal le soir de Pâques, dans un Cabaret du Mile-End complet. Le Revival Tour invite plusieurs chanteurs issus principalement de la scène punk à venir performer leurs compositions solos, appuyés par d’autres musiciens. Le collectif de 2013 était composé de Dave Hause (The Loved Ones), Toh Kay (Streetlight Manifesto), Rocky Votolato et Jenny Owens Young, tous deux découverts ce soir-là. Des pièces en solo, duo, trio, full band avec violons, contrebasse et batterie, toutes d’excellentes compositions qui rentrent droit au cœur et qui donnent envie d’acheter tout le stand de marchandise. Trois heures de spectacle vibrant offert par des artistes généreux, passionnés de musique, auxquels nous n’aurions pas accès autrement. Mon meilleur investissement de l’année.

 

Mentions honorables :

Prevenge @ Underworld, Pouzza Fest, 19 mai

Local Natives @ Métropolis, POP Montréal, 27 septembre

Avec pas d’casque @ Théâtre Outremont, Coup de cœur francophone, 9 novembre

Tire le coyote @ L’Astral, Francofolies, 22 juin

Danse Lhasa Danse @ Théâtre de Verdure, 11 juillet

Vous pourriez aussi aimer...