Tom Cochrane à l’International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu

Une soirée qui est tombée à l’eau

5

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Marie Eve Archambault

Tom Cochrane faisait son unique apparition cet été à l’International des montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu. L’auteur de la célèbre chanson Life is a highway était fin prêt à offrir une belle prestation, toutefois les festivaliers n’étaient plus au rendez-vous.

Après le spectacle endiablé de Marc Dupré, les festivaliers n’ont pas cru bon de rester pour Tom Cochrane. Le site s’est vidé en quelques minutes ne laissant pas une chance au chanteur originaire du Manitoba. Et la soirée ne s’est pas améliorée en matière d’assistance puisque plus on avançait dans le spectacle et plus les gens partaient. Vers la fin de la soirée, il y avait environ 500 personnes qui étaient devant la scène. C’est un nombre plutôt désolant à mon avis. Ceux qui sont restés étaient ceux qui connaissaient l’œuvre de Cochrane, les familles, quant à elles, sont toutes parties.

Le problème n’était pas lié à la qualité du spectacle. Je crois plutôt que les gens ne peuvent pas faire le lien entre le nom de l’artiste et ses deux succès planétaires. Et il aura chanté Life is a highway et No regrets, mais pas assez tôt pour retenir les gens sur place malheureusement.

7

Malgré tout, les spectateurs présents étaient bruyants et encourageaient l’artiste. Chaque fois que Tom Cochrane interagissait avec le public, il prenait la peine d’utiliser des mots en français. Un effort qui a semblé plaire à l’auditoire.

Pour ceux et celles qui aiment le vieux rock, ils ont été servis puisque de longs solos de guitare ont été offerts tout comme les meilleures chansons tirées du répertoire de Cochrane telles que: Untouchable One, Sinking Like a Sunset ou encore Big League.

Le chanteur canadien était plutôt en forme vocalement samedi. C’est seulement dommage que les gens n’aient pas été assez curieux pour entendre ce gagnant de 8 prix Junos. Tom Cochrane méritait une foule aussi nombreuse que les Cool Kids et Marc Dupré. La prochaine fois, peut-être qu’inverser les rôles pourrait être une alternative.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par: Nabila Chabane

Vous pourriez aussi aimer...