cover_tibz

TiBZ, un charmeur folk! #OlympiaMTL

Un véritable délice!

IMG_0493

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par : Mathieu Pedneault

C’est mercredi soir dernier qu’avait lieu la première montréalaise du chanteur TiBZ au mythique Théâtre L’Olympia de Montréal. On dit première, mais à vrai dire c’était son troisième spectacle à vie dans la grande métropole. Ce Français a su conquérir le public montréalais. Bon c’était déjà fait bien avant cette performance vous allez dire… Mais qui n’a pas entendu à la radio ce méga hit qu’est Nation? Une chanson, et surtout un refrain, qui reste facilement à l’esprit! Il faut le souligner, nous avons passé un moment agréable et de grande qualité!

Fait à part, cette semaine on apprenait que l’artiste européen est maintenant signé par Musicor pour le volet Québec, un coup sûr pour la compagnie de disque.

IMG_0660

La voix de TiBZ est chaleureuse, nacrée, chaude et juste, bref de quoi en baver. Le yeux fermés on pourrait croire qu’il est le fils de Francis Cabrel et le cousin de Félix Leclerc. Les frissons ont été pour moi présents quasi tout le long de la performance, des paroles touchantes et intelligentes! Charmeur de ses âmes, il exploite allègrement la scène, aucun silence, une belle énergie. La formule cabaret de ce spectacle agrémente les tons chaleureux de l’artiste, un moment en toute simplicité. Rares sont les chanteurs qui accordent une aussi grande importance à leurs musiciens; c’est une team soudée, un orchestre lié d’amitié, et on le sent.

L’artiste aux accents croquants sait parler au public, un « gentlemen » généreux et attentionné! Entre les chansons, l’humour et quelques histoires ensorcellent le public. Impossible de ne pas embarquer dans le rythme de ses mélodies. Une atmosphère conviviale et feutrée. Je me suis même surpris à hocher la tête durant de longues minutes, librement laissé tenter par le moment. Cet artiste est décidément promu à une carrière internationale, du talent brut qui dépasse nos attentes. Un des moments forts de la soirée fut sans doute le duo Paris/Montréal où celui-ci invita Gabriella à monter sur scène, de la tendresse. J’aurais aimé entendre davantage Gabriella, sa voix est angélique, une belle découverte pour moi qui n’a pas suivi The Voice en France. Mais pourquoi les Français adorent appeler certains titres en anglais? C’est horrible pour la langue de Molière! Bref, on en fera un débat à un autre moment…

IMG_0647

La première partie assurée par Alexe Gaudreault n’a malheureusement pas su réveiller la foule autant qu’on l’aurait imaginé. Celle-ci semble avoir de la difficulté à se laisser aller sur scène, une énergie en vague et elle occupe peu l’espace. J’aurais aimé voir une interaction entre le public et la chanteuse. J’ai trouvé que la présence des « back vocals » préenregistrés par-dessus sa voix étaient trop présents et brisait l’aspect naturel d’une prestation. Peut-être n’était-elle pas dans la meilleure des formes? Disons-le, nous l’avons déjà vue plus pimpante sur scène! Son talent est immense, mais sa prestance et son aisance restent encore à travailler. Le temps et l’expérience feront tranquillement leur chemin.

Heureusement, la suite fut un délice!

TiBZ, un artiste complet qui en vaut réellement le détour!

Crédit photo : ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...