The Jacksons: soirée inoubliable!

Euphorique voyage dans le temps

j3

©Martial Genest/MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

C’est donc lors d’une magnifique journée d’été (pas étouffante avec une brise légère) que je me suis rendue comme des milliers de festivaliers à la Place des festivals pour assister à ce concert gratuit des mythiques Jacksons. À me voir danser et chanter à tue-tête, un couple dans la fin quarantaine m’a dit « ben t’es trop jeune pour chanter ça ». C’est la passion de mes aînés (cousins en particulier) pour les chansons tant des Jackson 5 que des belles années de Michael en solo qui m’a permis de vivre pleinement ce rêve. Ce rêve, qui était celui des promoteurs de la soirée avec à sa tête Jacques Léonard, est en fait un rêve que partageait tous ces festivaliers réunis dans une ambiance survoltée.

j1

Pour réchauffer la foule tout en lui permettant d’avoir une vitrine exceptionnelle pour se faire connaître, sur scène est apparue Addictiv la nouvelle sensation pop rnb made in Canada. Elle est énergique et a une voix tout de même puissante, mais je trouve que de jouer en playback ne lui a pas rendu justice et qu’il manque aux chansons une petite étincelle qui fera qu’elle se démarquera. Ce n’est pas simple face à nos voisins du Sud. Sur l’album d’Addictiv, on retrouve des collaborations avec notamment Snoop Dog et Jamie Foxx. Sa présence sur scène a mis la table pour le reste de la soirée. Je dois mentionner que ce qui m’a le plus marqué de la première partie a été, au sein de la troupe Montreal Street Dancer, cette danseuse de breakdance amputée. Un magnifique exemple de joie de vivre et de persévérance.

Un peu avant 21 h 30, alors que la foule scandait ‘ «Jacksons, Jacksons », l’écran géant s’est allumé avec des vidéos d’archives de la famille Jackson. Le voyage fantasmagorique débutait enfin. Jackie, Tito, Jermaine et Marlon sont apparus sur scène en entonnant  Can You Feel It  sous les acclamations. La Place des Festivals était devenue en l’espace d’environ une heure une discothèque des années 60-70. L’atmosphère festive digne d’une belle soirée Motown avec des artistes qui malgré l’âge (59 à 65 ans) se donnaient pleinement et se déhanchaient  parfois au grand plaisir des festivaliers qui ne demandaient que ça.

À un rythme fou, ils ont enchaîné les grands succès des Jackson 5 Blame It On The Boogie, Enjoy Yourself et Show You The Way To Go. Ce qui leur a permis  de reprendre les chorégraphies de leur jeunesse. Plus tard, après un changement de costume, nous avons eu droit à un pot-pourri comprenant : ABC, I Want You Back, Dancing Machine et The Love You Save. Bien sûr l’absence de Michael se faisait sentir mais ça n’a rien enlevé à cette ambiance quasi euphorique qui régnait.

j7

Ils ont d’ailleurs fait plusieurs clins d’oeil à Michael. En symbiose avec la foule, les frères ont chanté mains sur le coeur I’ll be there.  » Notre petit frère n’est pas la physiquement mais son esprit est toujours avec nous. », a dit Jackie. En plus, ils ont joué  Rock With You et Wanna Be Startin Somethin deux titres emblématiques du roi de la Pop. Une soirée inoubliable, mais bien sûr beaucoup trop courte à notre goût, mais encore une fois quel tour de force des producteurs! La fête s’est poursuivie au Melting Pot Block Party où des festivaliers ont participé à un Meet &Greet avec les Jackson.

Le Melting Pot Block Party se poursuit jusqu’au 30 juillet (comme le festival Juste Pour Rire/Just for Laughs) et est situé à l’Esplanade de la Place des Arts et c’est gratuit. Tous les soirs des DJs de renoms, tels que Terrence Parker, Michael Brun… des humoristes, tels que Gad Elmaleh, Sugar Sammy. Ça vaut le détour, un autre des charmes de Montréal en période estivale.

Crédit photos : Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Louise Bonneau

Vous pourriez aussi aimer...