Summersault 2019

Une tournée pour bien terminer l’été

© Photo officielle

Par : Marie Eve Archambault

Le vent frais a déjà fait son apparition. Les feuilles commencent déjà à changer de couleurs. Cependant la troupe qui fait partie de la tournée Summersault, elle, a décidé d’étirer l’été avec ses fans.

Depuis plusieurs semaines, il était possible de voir beaucoup de publicités entourant l’événement du 12 septembre. Toutefois, encore beaucoup de gens ignoraient qu’est-ce que signifiait la tournée Summersault. En fait, c’est un spectacle qui mettait en vedette le groupe canadien Our Lady Peace, de même que Bush, Live, Dear Rouge et Human Kebab. Cette belle brochette a fait un arrêt au Centre Bell jeudi soir.

Le retour de BUSH était fort attendu dans la métropole. Le chanteur, Gavin Rossdale, a d’ailleurs reconnu plusieurs visages dans la foule et il a voulu remercier la fidélité de ses fans après toutes ces années. Le groupe britannique a principalement repris ses chansons de l’album Sixteen Stone sorti en 1994 dont Glycerine, Machinehead (avec laquelle il a débuté) et Little Things. Lors de cette pièce, le chanteur a décidé, comme à la plupart de ses spectacles, de prendre un bon bain de foule. Il ne s’est pas contenté de descendre au parterre, il a traversé le Centre Bell en entier pour aller retrouver ses fans qui étaient à l’opposé de la scène. Il n’aura pas seulement monté les marches pour aller à leur rencontre, il a littéralement passé dans les rangées malgré l’endroit étroit entre les bancs. C’est à ce moment que l’ambiance s’est installée et que la foule s’est réveillée.

© Photo officielle

Live était le prochain groupe à monter sur les planches du Centre Bell. Bien que j’aime beaucoup le matériel de ce groupe,  l’énergie en spectacle est totalement différente. Je serai restée sur ma faim. Comme la plupart, j’avais bien hâte d’entendre Lightning Crashes, mais l’intensité de cette chanson a disparu hier en laissant chanter la foule et en y ajoutant des fioritures, à mon avis, inutiles. Je me contenterai de les écouter à la maison à l’avenir. Toutefois, mon opinion n’a pas l’air d’être partagée par tous puisque les gens présents ont semblé plus enthousiasmés par leur performance que je l’aie été.

Finalement, au coup de 21 h 45, c’était au tour d’Our Lady Peace de nous en mettre plein les yeux. Ils ont commencé fort avec les succès Superman’s dead et Innoncent. Pour ceux et celles qui connaissent un tant soit peu le groupe, Montréal est une seconde maison pour le groupe canadien. D’ailleurs Raine Maida ne s’est pas gêné de le mentionner d’entrée de jeu. D’ailleurs, il a souligné que le vidéoclip de Somewere out there avait été tourné dans la métropole.

Le moment sans contredit le plus fort de la soirée aura été au rappel où Raine Maida s’est installé derrière le piano pour jouer 4am. La voix du chanteur a alors été mise de l’avant. Sincèrement, j’ai été frappée par la beauté de sa voix. Elle a quelque chose de spéciale qui la diffère de beaucoup de chanteurs, et il a réussi à me faire frissonner à quelques reprises.

La tournée canadienne de Summersault2019 se poursuit. Elle s’arrêtera à Toronto ce dimanche.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...