Stéphane Fallu au Zoofest 2019

L’humoriste se fait plaisir avec Amer et de mauvaise foi

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Christian Gaulin

Mardi soir, au Cabaret du 4e du Monument-National, Stéphane Fallu foulait les planches pour la première d’une série de 6 spectacles présentés dans le cadre du Zoofest. Avec son spectacle Amer et de mauvaise foi, une version plus «crunchy» de son «one-man-show» Pus d’signal, je vous le dis tout de suite, on est à 100 000 lieux de l’animateur qui promène des chiens, qui flatte des chats et qui «rescape» divers animaux à Refuge animal, émission dont il tient la barre à la télé.

C’est d’abord ce que j’ai aimé de ma soirée, de voir l’humoriste nous amener complètement ailleurs de son personnage de gars gentil, poli et propre, propre, propre… Fallu, nous le confirme d’ailleurs: «c’est un show que je voulais faire pour me faire plaisir» et il se paye la traite!

Stéphane Fallu était le seul humoriste que j’avais envie de voir cette année, au Zoofest. Je le connaissais comme animateur, mais je ne l’avais jamais vu réellement à l’oeuvre comme humoriste, outre quelques prestations ici et là sur des galas ou des événements. Et ce gars-là me touche beaucoup de par son passé et son parcours, parce qu’on se rejoint en quelque part d’une certaine façon… J’avais donc envie de partir à sa découverte.

© Photo officielle

Fallu était très heureux d’être là, à ce moment précis, et on le ressentait bien dans la salle. Dynamique et énergique à souhait, il interagit énormément avec le public. D’ailleurs, la salle très intime aux allures «bistro», comptant environ 75 spectateurs, favorisait le rapprochement entre l’humoriste et son public. On a eu droit à quelques échanges vraiment cocasses et même déstabilisants.

Avec le spectacle Amer et de mauvaise foi, l’humoriste qui accueille la cinquantaine avec bonheur, est cinglant, audacieux, cru, grinçant par moment, mais toujours respectueux et hilarant! Sans filtre, il dit tout haut ce qu’on pense tout bas, en nous regardant droit dans les yeux. Même les choses qui ne se disent pas, il les dit… et ça passe bien! Au cours de cette soirée beaucoup trop courte, il aborde des thèmes bien actuels dont le couple sous toutes ses formes, la paternité, l’amitié, le savoir-vivre (ou le non-savoir-vivre), les enfants, la drogue, l’alcool, l’amour et l’infidélité, entre autres. Il rit de tout, il n’épargne rien, ni personne. Ni nous. Ni lui-même. Stéphane Fallu est excellent, drôle, à l’aise, et on passe un moment fort agréable en sa compagnie.

© Laura Choquet/MatTv.ca

L’humoriste termina la soirée sur ces mots: «si vous avez aimé le spectacle, faites-le savoir. J’aimerais ça que mon gars aille à l’université! Si vous n’avez pas aimé mon spectacle, ben je m’appelle Louis-José Houde!». Par la suite, il est descendu de la scène afin de donner la main à chacun des spectateurs. «Gentleman» et sympathique, Stéphane Fallu!

Ne manquez pas le spectacle de Stéphane Fallu présenté encore 4 soirs, les 20, 21, 24 et 25 juillet à 19 h au Monument-National. Ça vaut le détour! Pour en savoir davantage sur ses projets, suivez-le via sa page Facebook ou son site web officiel.

Vous pourriez aussi aimer...