5H3A23572cmyk

SIGNÉ PLAMONDON: un 4e album pour Brigitte Boisjoli

Elle reprend des chansons du grand parolier

5H3A2357-2 b-cmyk

© Crila Photo

Par : Christian Gaulin

Mardi dernier, les journalistes étaient conviés à aller à la rencontre de Brigitte Boisjoli et Luc Plamondon, à l’Hôtel Gault à Montréal, afin de discuter avec eux de leur collaboration pour le 4e opus de la chanteuse, intitulé SIGNÉ PLAMONDON.

Entièrement consacré au répertoire du parolier Luc Plamondon, ce nouvel album a été réalisé par Jean-Philippe Audet et offre douze titres soigneusement choisis dont J’ai rencontré l’homme de ma vie (chanson dans laquelle Luc Plamondon prête sympathiquement sa voix le temps de deux phrases), Question de feeling (interprétée en duo avec son amoureux Jean-Philippe Audet), Besoin d’amour, Danse avec moiOxygène, Un garçon pas comme les autres, Je t’oublierai, je t’oublierai (en duo avec Christian Marc Gendron), Je danse dans ma tête, Rock pour un gars d’bicyc, La complainte de la serveuse automate, Hymne à la beauté du monde, ainsi que Rill pour rire.

SIGNÉ PLAMONDON est qualifié comme un album tendre, énergique et étonnant. Ce projet est la suite des nombreuses collaborations qui ont pris place depuis les dernières années entre Brigitte et le célèbre parolier. Séduit par l’interprète, sa fougue, sa polyvalence et son potentiel de porter les émotions de ses textes, Luc Plamondon a embrassé ce projet avec enthousiasme et une grande vision pour le futur. Une tournée pan québécoise s’amorcera au printemps 2018. Reconnue comme une artiste qui carbure au plaisir d’être sur scène, Brigitte Boisjoli promet un spectacle à grand déploiement.

5H3A2239-cmyk

Deux êtres sympathiques, énergiques et passionnés

MatTv.ca a eu le privilège de s’entretenir avec Brigitte Boisjoli et Luc Plamondon afin de jaser avec eux de leur collaboration pour l’album SIGNÉ PLAMONDON. Ce sont deux êtres passionnés par leur métier, deux êtres sympathiques, énergiques et un tantinet flamboyants qui nous ont accueillis avec une grande générosité…

Brigitte, es-tu une fille superstitieuse dans la vie? Penses-tu que de lancer ton album un vendredi 13 va le porter plus haut et plus loin?

B: (Éclat de rire) Non, je ne suis pas superstitieuse, c’est un pur hasard. En fait, j’y ai pensé la journée même qu’on était un vendredi 13. Mais je t’avoue que j’avais surtout hâte que l’album sorte, car tant que tu l’as dans les mains, tu peux toujours modifier des choses, il y a toujours un petit quelque chose… Et aussitôt que tu le confies au public, il ne t’appartient plus. C’est libérateur, une pression de moins sur les épaules…

Luc, votre toute première rencontre avec Brigitte s’est faite lors de votre intronisation au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens à Toronto, en 2011. Est-ce que c’était un incontournable pour vous deux de vouloir travailler ensemble?

L: À la suite de notre rencontre en 2011, nous avons travaillé ensemble sur certains projets et ça a été un coup de cœur des deux côtés. Elle a une énergie contagieuse, cette fille-là. On ne peut pas ne pas l’aimer, tant sa personnalité que sa voix. Je suis très fier de travailler avec elle.

5H3A2178 b-cmyk

Comment a germé l’idée de collaborer spécifiquement pour cet album?

B: C’est mon agent, Martin Leclerc, qui m’a proposé de faire un album hommage à Luc Plamondon. On se demandait où l’on trouverait le temps, j’étais déjà en tournée et enceinte de ma fille Charlie. On a décidé d’y aller de l’avant avec le projet, tout en s’adaptant à mon rythme. Je ne te cacherai pas que ça a été une grosse année…

Luc, avec la notoriété que vous avez et près de 50 ans de métier à écrire des chansons pour une multitude d’artistes, est-ce que vous choisissez les interprètes avec qui vous souhaitez travailler ou si vous laissez la vie faire les choses?

L: J’ai toujours créé des chansons pour des gens qui venaient me le demander. Moi, je ne suis jamais allé vers des gens pour leur demander d’écrire pour eux. Mais j’ai déjà demandé à des chanteurs et chanteuses de venir chanter dans mes comédies musicales, ça c’est certain et par le fait, j’en ai créé quelques vedettes. Mais aujourd’hui, je n’ai plus tellement envie de ça, d’écrire du « sur mesure »… c’est un autre monde maintenant. J’ai écrit du « sur mesure » pour beaucoup de gens, des artistes plus faciles et d’autres plus difficiles. Avec Brigitte, tout est facile. Surtout que je n’ai pas eu à lui écrire des chansons, elles étaient déjà toutes faites! Mais je peux dire que j’ai eu de la chance, car le téléphone n’a jamais arrêté de sonner. Et quand je m’embarque dans un projet de comédie musicale, j’en ai pour deux à trois ans, alors pendant ce temps-là, je n’écris pas de chansons pour d’autres. J’y vais à mon rythme et je laisse les projets venir à moi.

Qu’est-ce que vous appréciez l’un chez l’autre?

B: Son humilité, sa grande sensibilité et son amour pour son métier qui est toujours aussi vibrant.

L: Son énergie, sa joie de vivre, son ouverture et sa belle folie. Et c’est une fille qui a beaucoup de tendresse.

Le marché de la vente de disques a beaucoup changé. Brigitte, dans quoi tu trouves ta motivation et l’intérêt de faire des albums?

B: C’est pour les shows que je continue à faire des albums et pour les gens qui consomment encore des albums, ceux qui aiment avoir les pochettes, voir les images et lire les textes. C’est une forme d’art… Mais on construit nos albums en fonction des spectacles. On se fait un scénario en tête en pensant à telle chanson, à comment on va la livrer sur scène et s’amuser. C’est mon bonbon de faire des shows, le contact direct avec le public, de voir que les gens se déplacent pour venir te voir en spectacle.

5H3A2014-cmyk

Brigitte, ton chum, Jean-Philippe Audet, est aussi celui qui réalise ce 4e album. C’est comment de travailler avec son conjoint?

B: C’est vraiment super! Il n’y a personne qui me connaît mieux que lui pour m’amener dans des zones où je suis moins confortable ou auxquelles je n’aurais pas pensé aller. On se connaît depuis 2009, grâce à Star Académie, et on a fait plusieurs spectacles ensemble. Je me sens donc en pleine confiance.

Luc, quand nos chansons ont été interprétées par les plus grandes chanteuses du Québec et même partout dans le monde, à quoi vous vous attendiez des interprétations de vos chansons par Brigitte?

L: Pour l’avoir vu sur scène à plusieurs occasions, je n’étais pas inquiet du tout. Brigitte est polyvalente. Elle passe d’un style à l’autre, du rock au country, d’une ballade à une chanson rythmée aisément, sans qu’on ne s’en rende compte. Sa voix est unique, elle livre ses chansons avec une émotion et une énergie qui sont différentes de ce que nous avons déjà entendu. C’est une grande chanteuse et je suis honoré qu’elle reprenne mes chansons, à sa façon.

Brigitte, le nombre de chansons que Luc Plamondon a composé est gigantesque, comptant plus de 400 textes, et son répertoire compte des dizaines de grands succès. Comment choisit-on douze pièces musicales parmi ce vaste éventail presqu’intouchable?

B: Ça s’est fait conjointement avec Luc.

L: Je lui ai fourni une liste de départ comptant près de 100 chansons et Brigitte a fait son choix à partir des chansons proposées.

B: J’ai eu une grande liberté. J’ai écouté ses conseils tout en me faisant plaisir à moi-même. Et bien entendu, je les ai choisies en imaginant comment je pourrais les transposer en spectacle.

danse_4-montage-cmyk

Luc, vous êtes l’auteur de plusieurs grandes comédies musicales. Parmi tous les rôles féminins que vous avez écrits, si vous en aviez un à offrir à Brigitte, ce serait lequel?

L: Il y a plusieurs années, je t’aurais répondu le rôle de Sadia dans Starmania, interprété par Nanette Workman lors de la première mouture en 1978. Brigitte a la trempe de Nanette à l’époque. Mais aujourd’hui, Brigitte ferait une excellente Marie-Jeanne (toujours dans Starmania), plus moderne et plus colorée.

De ton côté Brigitte, si tu n’avais pu interpréter qu’une seule chanson de Luc Plamondon, ce serait laquelle?

B: Oh… C’est une bonne question… C’est un choix difficile… Je serais tentée de te dire L’amour existe encore. C’est une grande chanson d’amour, un texte magnifique, un poème en soi. Elle n’est même pas sur l’album en plus, mais je vais la faire en show. Depuis que j’ai eu ma fille Charlie, ce texte est encore plus vrai et plus près de moi…

Luc, malgré tous les interprètes que vous avez côtoyés et pour qui vous avez écrit, vous avez prêté votre voix pour la première fois sur l’album de Brigitte. Allez-vous y prendre goût?

L: (Rires) Non, pas du tout. C’était un clin d’oeil, à la demande de Brigitte. J’avais seulement deux petites phrases à dire et on les a refaites une quinzaine de fois. Alors je laisse ça aux autres et moi je vais me contenter d’écrire! 

En terminant, qu’est-ce que vous souhaitez à cet album?

B: Une longue vie, plein de spectacles, de la reconnaissance pour ceux qui ont collaboré à l’album, spécialement mon chum, et une tournée qui se prolonge pour promener le spectacle partout au Québec et qui sait, peut-être ailleurs!

L: Une suite. Et il y aura un volume 2 très bientôt!

Pour en savoir davantage sur la tournée SIGNÉ PLAMONDON, qui débutera en avril 2018, ou pour découvrir les projets de la chanteuse, tout se trouve sur son site officiel et sur sa page Facebook.

Crédit photos : © Crila Photo

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...