Serge Fiori, Seul Ensemble par le Cirque Éloize

Plonger tête baissée dans l’univers d’une légende d’ici

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Justine Millaire

Ce mardi, j’ai eu la chance d’assister à une représentation du dernier spectacle du Cirque Éloize au Théâtre St-Denis. La troupe du Cirque s’est alliée à Serge Fiori, aidée par Louis-Jean Cormier et Alex McMahon, pour revisiter l’œuvre de l’ancien leader d’Harmonium.

Fort de ses vingt-cinq années d’expérience, le Cirque Éloize nous offre un spectacle éclectique, tout à la fois sensible et déjanté, joyeux et mélancolique, estival et hivernal. Dans une succession de tableaux inspirés par les différentes chansons de Serge Fiori, le spectateur a l’occasion d’admirer les prouesses d’artistes de grand talent. Les acrobaties, intercalées avec des parties dansées, incorporaient plusieurs classiques du milieu du cirque comme les portées acrobatiques, le fil de fer, la jonglerie ou la corde lisse. Un fil de fer a même été tendu au-dessus du public pour qu’un funambule puisse y marcher.

Le résultat était spectaculaire. J’ai été impressionnée de voir de telles acrobaties effectuées dans l’espace relativement restreint de la scène du Théâtre St-Denis. Les premiers tableaux présentaient des numéros relativement simples (le mot simple étant dans ce cas-ci tout relatif), mais les suivants ont rapidement gagné en difficulté technique, laissant le spectateur bouche bée. J’ai eu personnellement un faible pour le duo de sangles, numéro d’une grande sensualité, et pour celui de planche coréenne, qui se projetait à des hauteurs vertigineuses.

Au niveau musical, le spectacle est venu puiser dans tout le répertoire de Serge Fiori. Les chansons provenaient autant d’Harmonium que de son album solo ou du duo Fiori-Séguin. Les différents numéros se mêlaient à merveille à ce répertoire. Même lorsque l’on ne le connaît pas ou très peu, il est impossible de rester de marbre devant cette œuvre d’une grande puissance poétique qui est pour ainsi dire inscrite au patrimoine québécois. Et l’un des plus beaux moments de la soirée a été d’entendre la salle spontanément entonner Un musicien parmi tant d’autres. Un pur bonheur.

Cette création du Cirque Éloize sera en représentation du 6 au 31 mars au Théâtre St-Denis et à partir du 20 juin au Théâtre Capitole de Québec.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...