#Scenelocale : Cordoba, par Hugo Mudie

Un punk sensible et touchant

Hugo

© Youtube

Par : Julie Côté

Véritable vétéran de la scène punk montréalaise, Hugo Mudie sortait son 36e album, un premier à titre personnel, Cordoba, jeudi dernier. Pour nous parler de celui-ci, nous avons eu la chance de le rencontrer, dans la cafétéria de la place Bonaventure, quelques heures avant ce grand événement.

« C’est vraiment un projet complètement aux antipodes de ce que je fais habituellement, où j’explore les thèmes de la célébrité et de l’adolescence au féminin. On parle d’un excellent exercice de style à composer. », nous mentionne l’artiste. « J’ai une jeune fille présentement, et ça m’inquiète un peu de la voir grandir dans un monde où on met tellement de pression sur les jeunes filles de nos jours, donc c’est un sujet qui vient me toucher particulièrement. », rajoute-t-il.

Sa chanson Livre d’or circule déjà pas mal sur les palmarès de radio commerciale et est d’ailleurs déjà bien appréciée du public québécois. Mentionnant ouvertement que cet album est l’un de ses plus accessibles jusqu’à maintenant, nous lui avons demandé si ce genre de radio pourrait être ouvert à un genre de musique plus alternative comme le matériel qu’il créait avec les Ste-Catherines. « Je ne crois pas, mais je ne crois également pas non plus que c’est un faux débat à avoir. », souligne l’artiste.

Est-ce que le vétéran punk s’est assagi, en terminant? « En personne pour sûr, mais dans les thèmes que je puise, je crois avoir réussi à confirmer mes racines punk malgré tout. J’écris une chanson sur les complexes du corps féminin, je ne crois pas pouvoir être plus punk que ça.

L’album Cordoba est disponible en magasins dès maintenant. Pour se renseigner sur les prochains spectacles d’Hugo Mudie, merci de consulter sa page Facebook.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...