Salon des métiers d’art de Montréal 2018

Une édition réussie

© Photo officielle

Par :

Encore cette année, le traditionnel Salon des métiers d’art du Québec est revenu avec plus de 400 exposants provenant de partout à travers la province et même de l’extérieur du Canada.

Présenté chaque année à cette période, le Salon des métiers d’art du Québec a été une grande réussite avec sa 63e édition. L’important événement culturel a accueilli entre autres parmi ces 400 exposants Océan de Saveurs, Monsieur Cocktail, Unifruits, Chocolaterie DouceSoeur, Fou du Cochon, Peppermaster, Botania, Toque et Tablier, Quai des Bulles et beaucoup plus.

Cette 63e édition du Salon des métiers d’art vous fait découvrir le savoir-faire québécois exceptionnel puisque toutes les œuvres des artistes créateurs sont certifiées de « métier d’art » selon les standards du Conseil des métiers d’art du Québec.

Il y a des spécialisations pour tous les goûts : vitraillistes, ébénistes, charpentiers traditionnels, menuisiers d’art, ferronniers d’art, céramistes, mosaïstes, peintres-décorateurs, joailliers, sculpteurs, bijoutiers, designers, plâtriers ornemanistes et plus encore, qui sont sur place.

Tous plus uniques les uns des autres, vous pouvez y découvrir de nombreux produits, les essayer, les tester, etc. Vous pouvez également partager avec les exposants, ce qui est fort apprécié de ces derniers.

En effet, pour plusieurs artisans, il s’agit d’une opportunité en or pour les affaires, vu l’achalandage et l’engouement autour de l’événement. De plus, le salon favorise énormément le contact humain avec les clients, ce que les exposants apprécient beaucoup. Pour eux, il est important d’établir cette relation avec la clientèle.

« On peut avoir le contact direct avec le client. On a tout de suite la réaction des clients. On le sait tout de suite s’ils aiment ou s’ils n’aiment pas […] avec les boutiques, on a une rétroaction, mais ce n’est pas la même que de parler directement avec le client », a déclaré Jérôme Daneau-Pitre, propriétaire et artisan de La toison d’argent, qui en est à sa 2e participation au Salon des métiers d’art du Québec.

C’est un avantage que la plupart des artisans n’ont pas en travaillant directement de la maison. Le salon est également un bon endroit pour les artisans pour justement tâter le pouls des consommateurs face aux nouveaux produits. Les créateurs ont un accès direct aux réactions et aux opinions des consommateurs. « Pour moi, le Salon des métiers d’art c’est important parce que ça se trouve à être une visibilité, mais aussi un contact direct avec le public pour avoir l’opinion des gens », a déclaré Nicolas Leblanc de Niconico.

Le commerçant Steve Massicotte, les Boissons du Roy, en est à sa 8e participation au Salon des métiers d’art à Montréal. À travers cet événement populaire, le commerçant a la possibilité de vendre ses produits aux clients sur place. « [Le salon] un bel outil promotionnel et de vente. On peut vendre nos boissons directement aux clients. Pour nous c’est une belle partie de notre chiffre d’affaires qu’on fait ici à Montréal. »

Vous avez jusqu’à demain pour aller découvrir le Salon des métiers d’art du Québec, qui est encore une fois une grande réussite, grâce aux nombreux artisans qui participent à cette édition.

Crédit photo : Photos officielles

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...