Saison 2017-2018 chez Duceppe

Frissons, rire, battements de cœur et réflexion

Lancement-saison-2017-82

© Sébastien d’Amour

Par : Sébastien Bouthillier

La prochaine saison, le Théâtre Jean-Duceppe présentera cinq pièces dont quatre québécoises parmi lesquelles deux sont des créations. En même temps, c’est la dernière saison que dévoilait le mercredi 19 avril Michel Dumont, qui conclut une brillante direction artistique de près de 30 ans.

« Nous avons sélectionné des textes touchants parce que le théâtre doit nous aider à grandir », a annoncé Michel Dumont. « Frissons, éclats de rire, battements de cœur et réflexion au théâtre pour faire en sorte que les humains se sentent moins seuls », a-t-il ajouté en paraphrasant Arthur Miller.

Quand la pluie s’arrêtera, écrite par Frédéric Blanchette, relate les histoires d’une famille déboulant sur quatre générations et deux continents.  Un poisson tombe du ciel devant Gabriel York en 2039. Mais dès 1959, son grand-père l’avait prédit… comme une prémonition de l’impossibilité d’atteindre le bonheur quand le danger environnemental s’amplifie tous les ans.

Produite en partenariat par le Théâtre du Trident et LAB87 – la compagnie fondée par les nouveaux codirecteurs artistiques chez Duceppe, Jean-Simon Traversy et David Laurin – la pièce mettant en vedette Normand D’Amour surprend par l’originalité des thèmes, des personnage et de la scénographie.

Steve Gallucio livre Les secrets de la petite Italie après Mambo italiano et Les chroniques de St-Léonard. Pièce tirée d’un fait réel, un transgenre montera sur les planches pour qu’éclatent les apparences familiales qui dépassent la force du père à exprimer ce qu’il ressent. Si le père se tait, les paroles écorcheront tout de même, et les couteaux voleront bas dans la cuisine. Monique Duceppe promet une mise en scène comique.

Henri Chassé et Guylaine Tremblay incarneront Michel Tremblay et sa mère, Nana, dans Enfant insignifiant! Après Encore une fois si vous permettez, le duo d’acteurs incarnera une mère québécoise typique, débordante d’amour, et son fils… qui pose des questions aporétiques : des questions impossibles à répondre. Malgré sa candeur, l’enfant soulève les interrogations les plus lourdes de sens.

Maxime Denommée, Alexandre Goyette et Félix-Antoine Duval emprunteront Le chemin des passes-dangereuses. À l’occasion du vingtième anniversaire de sa création, Duceppe repose à son affiche la pièce écrite par Michel-Marc Bouchard. Trois frères se parlent pour la première fois depuis longtemps. Pas par volonté, mais par obligation. Le mutisme équivaut-il au mensonge? La vérité empruntera un périlleux détour.

En collaboration avec le Festival Juste pour rire, Le bizarre incident du chien pendant la nuit amènera le public aux frontières de l’extraordinaire. Des choses inquiétantes surviennent. Un enfant autiste comprend la relativité d’Einstein, mais refuse qu’on l’approche. Quand le chien de cet enfant disparaît, un adolescent intrépide (incarné par Sébastien René) mènera l’enquête. Acclamée, la pièce incontournable de Simon Stephens a emporté sept Laurence Olivier Awards et cinq Tony Awards.

Deux pièces de la saison 2015-2016 seront présentées à travers le Québec : Encore une fois si vous permettez en tournée à l’automne 2017 et Race en tournée à l’hiver 2018.

Crédit photo : Sébastien d’Amour

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...