Robby Johnson débarque à Saint-Hyacinthe

Préparez-vous à un spectacle de grande envergure

© Affiche officielle de l’événement

Par Marie Eve Archambault

Le 21 juillet, dans le cadre de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe, Expo Grandiose présente un spectacle d’envergure qui mettra en vedette nul autre que Robby Johnson et Brett Kissel. À quelques jours de l’événement, je me suis entretenue avec Robby Johnson sur le concept unique qu’il présentera ce dimanche à Saint-Hyacinthe.

Marie Eve (ME): Robby, on se rappelle que l’an dernier, tu as fait des spectacles avec plusieurs invités. Comment le spectacle de Saint-Hyacinthe se diffère de ce que tu as fait dans le passé?

Robby Johnson (RJ): En fait, ce n’est pas les mêmes artistes. Oui, il y a Wilfred Lebouthillier qui revient dans ce spectacle-là. Il était avec moi du côté du Nouveau-Brunswick et de l’Abitibi, mais je l’aime Wilfred (rires). Ce n’est pas que je n’aime pas les autres invités, mais j’ai un gros coup de coeur pour Wilfred. On est de bons amis. On aura plusieurs artistes à Saint-Hyacinthe. On va avoir Travis Cormier que j’ai déjà invité sur ma scène l’an dernier. Ça été un super moment, donc on le réinvite. Il va y avoir aussi Jonas Tomalty avec qui j’ai travaillé pour une oeuvre de charité et on s’est dit: hey, il faudrait faire quelque chose ensemble, donc je l’invite. Il va y avoir aussi Brigitte Boisjoli et les comédiens de District 31: Jeff Boudreault, qui est un ami à moi. J’ai eu l’idée l’an passé de me payer ce trip-là, mais aussi de le faire vivre aux gens. Je sais que l’été, les gens s’ennuient de District 31. Il va y avoir aussi Jean Brière de District 31 (joué par Jeff Boudreault, il y aura aussi le méchant Phaneuf qui est mort dans la série District 31, mais je peux vous dire qu’il est plein de vie et plein d’énergie ce cher Emmanuel Auger. Il y aussi Nancy, une des filles de loi dans la série qui est interprété par Catherine Audrey Lachappelle qui vient remplacer Gildor Roy pour chanter Une autre chambre d’hotel parce que Gildor Roy aimerait vraiment participé au spectacle, mais il est en tournage et il n’est pas disponible. C’est une belle brochette dartistes invités du côté de Saint-Hyacinthe. C’est un spectacle à ne pas manquer.

ME: Tu me nommes les artistes qui seront présents et je ne les associerais pas nécessairement au country. Est-ce qu’ils s’attaqueront à des chansons à saveur country ou ils interpréteront des chansons qu’eux connaissent?

RJ:  C’est drôle que tu dises ça parce que l’album de Travis Cormier, c’est un album que je dirais new country. Si on faisait écouter sa musique à des Américains, ils le catégoriseraient comme du new country et ils le pousseraient dans les radios qui passent du country aux États-Unis. Le nouveau matériel de Jonas Tomalty, ça va être catégoriser comme étant du new country aussi. Il faut faire attention. Ce dont je parle, ce n’est pas country, mais du new country. Il y a une grosse différence. Brigitte Boisjoli, elle, va présenter des chansons de son album qu’elle a enregistré à Nashville. Du côté des invités, Une autre chambre d’hôtel, on peut considérer ça comme du country. C’est sûr que le comédien Emmanuel Auger va nous offrir une chanson rock, qui déménage, mais qui reste dans le thème du country.

ME: Pour ce spectacle-là, on fait la promotion qu’il y aura aussi Brett Kissel à Saint-Hyacinthe. Peut-on s’attendre à des collaborations avec toi?

RJ: Oui, oui! En fait, je me sens vraiment privilégié quand Saint-Hyacinthe nous a approché pour cela. L’équipe nous a dit: Est-ce que vous aimeriez concocter un spectacle d’envergure à Saint-Hyacinthe. Moi, j’ai rejoins mon ami Brett Kissel. Il m’a dit qu’il embarquait. Ce sera donc un programme double. Brett Kissel en première partie et Robby & friends. Brett Kissel reviendra sur scène pendantt mon spectacle. On va faire un duo assez intéressant. Il va revenir aussi à la fin du spectacle. Ce sera un très beau spectacle. On a une super belle gang de musiciens. Ça va être un vrai country jam comme on le voit aux États-Unis. Ce sera des heures de plaisir, ce sera le fun!

© Ryan Smith

ME: Justement, on annonce un spectacle de 5 heures. C’est beaucoup de travail quand même! 

RJ: Oh oui! C’est beaucoup de travail et beaucoup d’organisation. Il faut inviter ces gens-là, il faut faire des répétitions, les musiciens doivent apprendre leurs chansons, ensuite il y a les tests de sons. Il y a 9 artistes invités, donc il faut faire les tests de sons avec eux. C’est beaucoup de logistique, mais on le fait pour le public. Par exemple, pour Sherbrooke, les réactions que nous avons eues étaient incroyables. Les gens en redemandaient encore et encore. On espère que ce sera la même chose à Saint-Hyacinthe à l’Expo Grandiose.

ME: Ce n’est pas la première fois que je te vois en spectacle et je n’ai jamais vu le même spectacle même si c’est dans un espace temps rapproché. Tu te renouvelles constamment. Pourquoi construis-tu quelque chose de nouveau à tous les coups?

 

RJ: Parfois ça va avec les événements. Par exemple, Saint-Hyacinthe, c’est eux qui nous ont contacté pour que l’on concocte quelque chose de spécial pour eux. Mais sinon quand c’est mon spectacle en salle… Je dis ça, mais dans le fond non. Je me paye toujours des trips. J’invite toujours des amis à venir chanter avec moi pendant mes spectacles (rires). C’est vrai que c’est souvent différent l’un de l’autre. J’aime ça en donner toujours plus aux gens.

© John-Londano

ME: De ton côté, pour Saint-Hyacinthe, j’imagine que tu vas chanter tes propres chansons, mais aussi interpréter quelques classiques du new country. 

RJ: Oui, je sais que nous sommes limités par le temps. Je sais qu’il y a un couvre-feu par la ville. Je ne sais pas si les pompiers vont nous débarquer de la scène. On a vraiment un gros setlist. Je ne sais pas comment on va s’y prendre, mais oui je fais mes chansons et des incontournables de la musique country, c’est sûr et certain. Tout pour que le public s’amuse. C’est vraiment cela en fait. On fait tout cela pour que les gens aient du plaisir. On veut les voir sourire et on veut voir leurs étincelles dans les yeux. Bien sûr, on veut les voir crier, chanter et danser. C’est ce qu’on leur réserve.

ME: Je pense que c’est la bonne place. La région est reconnue pour son amour du country. donc vous aurez le public pour cela.

RJ: Oui, on espère que le public sera au rendez-vous. C’est le dimanche avant les vacances de la construction. Quelle meilleure façon que de débuter ses vacances avec un super spectacle! Brett Kissel et tous les invités, ça va donner un spectacle de grosse envergure. Ça n’arrive pas souvent des spectacles comme ça. C’est un spectacle à ne pas manquer. Le prix est vraiment abordable. On peut se les procurer au : www.ticketpal.ca

Brett Kissel, c’est la plus grande star country canadienne. Il a gagné aux Junos Awards, CCMA Awards. Il donne un très bon spectacle. Il a beaucoup d’énergie.

ME: Finalement Robby, je sais que tu es un homme avec énormément de projets en tête. Qu’est-ce qui s’en vient pour toi prochainement:

RJ: Un album! Je travaille sur mon deuxième album en anglais. Je travaille fort. Il y beaucoup d’aller-retour à Nashville étant donné que je suis en tournée dans les 4 coins du Québec et le Nouveau-Brunswick. Donc, je travaille à finaliser cet album-là. Et les gens qui seront au spectacle dimanche auront la chance d’entendre du nouveau matériel. Jusqu’à présent, les réactions sont incroyables, donc j’ai vraiment hâte de sortir mon album.

Ne manquez pas Robby Johnson & friends et Brett Kissel dimanche à Saint-Hyacinthe dans le cadre de l’Exposition agricole de Saint-Hyacinthe.

Vous pourriez aussi aimer...