tq6wvIRDqmw2QUw-3117YWVeSx83U-BGvnZO3exjpMk,JDp9EwkxzfNgsCkHQWqP6WqogxHeDnNWq3VeD2P9APY

Rencontre privilégiée avec Bastian Baker

Un moment en tête à tête avec la star internationale

tq6wvIRDqmw2QUw-3117YWVeSx83U-BGvnZO3exjpMk,JDp9EwkxzfNgsCkHQWqP6WqogxHeDnNWq3VeD2P9APY

©David Olkarny

Par Jessica Hébert

La semaine dernière, j’ai eu la chance de partager un moment avec le chanteur international Bastian Baker, de passage au Québec pour nous présenter son album Tomorrow May Not Be Better.

Bastian Baker a vendu plus de 100 000 copies de son album en Europe, a été coach à The Voice Belgique, a remporté plusieurs prix en Europe, a fait Danser avec les stars et s’est produit à Shanghai, Beijing, Hong Kong, Rio, São Paulo, Buenos Aires et à la grandeur de l’Europe… le tout à 23 ans! Plutôt impressionnant!

Tout au long de notre tête à tête, j’ai découvert un artiste d’une simplicité désarmante, au charme incroyable. Assis côte à côte, Bastian et moi avons échangé comme si nous étions de bons copains. J’étais conquise par la musique de Bastian, mais voilà que maintenant je suis également sous le charme de l’artiste.

GXDXw9kmAgYtN81bSKHhaFPa9eeA8R4rQRxeHsiJqLw,7eYj1D6l6kcEu6na07G6EmMiRAxbxBkuVlJcB63_ZVg,XS1DcXG03KIF2lrPDdF7t04lnQyrPMjrcISISBg6DKw

 

En tournée intime de promotion au Québec, il n’hésite pas à descendre dans la salle, avec sa guitare, pour chanter près du public qu’il veut conquérir. « C’est un endroit du monde où j’aime beaucoup jouer, j’ai tendance à dire que le public québécois est le match parfait pour moi. Ce sont des gens qui comprennent très bien l’anglais, je chante en anglais, mais entre les chansons j’aime bien faire des interventions en français, donc c’est vraiment un public avec lequel j’aime communiquer. Il y a beaucoup d’interactions dans les concerts, c’est intimiste comme concert, on joue en duo », me raconte Bastian.

D’ailleurs, le soir du spectacle, le public québécois semblait grandement apprécier ce que Bastian avait à leur offrir! « Le public québécois a vraiment du caractère! Ce sont des gens qui ne vont pas se gêner pour dire quelque chose de drôle sur laquelle je vais rebondir, continue BastianC’est vraiment comme ça que ça se passe depuis le début de la tournée, on a des fous rires tous les soirs, c’est très agréable. »

P0F52S1ovs9XFMB6smRVoNafoiXX5Tk9FYF3ZLfKF7A,V1FTI42qz1VhpOUlYRk-fQJTzuM_hdOmy6UJOzFvOwc,VXAayEhd2iase90maO9oYvIhbhW1sXSV_kXOb2Z6GG8

Pour cette tournée intimiste, l’artiste a choisi de ne pas passer par Montréal, mais de découvrir les régions du Québec! « C’était une volonté de jouer en région, de découvrir d’autres publics et les distances sont tellement grandes au Québec que c’est plus facile si c’est l’artiste qui se déplace plutôt que de faire venir les gens. On est très content de découvrir ces villes qui sont un peu moins connues », m’explique-t-il.

Alors qu’il lance son premier album au Québec, Bastian lancera son 3e album prochainement en Europe. « C’est encore un peu flou pour l’instant, rigole BastianOn ne sait pas encore exactement comment on va distribuer la musique ici, mais il y aura accès aux albums suivants. »

wi6ym1zjhngspovQOZEv5h5AsEU1tWHlQNk8opvjktg,Lz2pZnu2qzt_DRk6uNcBl5CLDXuklWDnZCxDqV4PFWs

Je n’ai évidemment pas pu m’empêcher de le questionner sur les expressions québécoises. « Les expressions, je ne peux que sacrer… Je ne sais pas si ça se fait, on va éviter, mais de toute façon, je m’en câlisse! », me lance-t-il avec son plus bel accent québécois.

Entre vous et moi, j’ai l’impression que le public québécois va rapidement tomber sous le charme de sa musique et de sa gueule d’ange. En plus, il est fan du Canadien! « J’ai vibré jusqu’à cette soirée fatidique contre Tampa Bay. J’ai eu la chance d’aller les voir jouer en février, c’était un vrai bonheur », m’avoue-t-il.

 

Crédit photo: ©David Olkarny

Vous pourriez aussi aimer...