Rationnels vs f**kés à Juste pour rire

Plus f**ké qu’on pourrait l’imaginer

rationel_fucke_009

©Éric Myre/Juste pour rire

Par Marie-Hélène Amyot

C’est vêtus de leurs plus beaux atours que Dominic & Martin et Les Denis Drolet ont accueilli le public à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts. Festifs comme jamais, devant un décor de Noël, les animateurs du Gala Rationnels vs F**kés ont réservé bien des surprises à une foule composée majoritairement de fuckés, qui se sont faits un plaisir de crier leur appartenance à ce 2e groupe lorsque la question lui a été demandée.

De façon aucunement rationnelle, le spectacle a débuté à sens inverse : la finale en premier. Et tant qu’à être fucké, aussi bien ramener Noël en été. Afin de bien respecter les deux clans, les animateurs de la soirée se sont entourés de Guillaume Wagner, Yannick De Martino, Martin Perizzolo, Billy Tellier, Gabriel D’Almeida Freitas, Mario Jean et Maxim Martin. Charles Lafortune nous a fait l’honneur de sa présence en tant qu’animateur d’un quizz maison appelé L’Ovale.

rationel_fucke_012

©Éric Myre/Juste pour rire

Le premier invité, Guillaume Wagner, s’est fait un plaisir de parler des relations hommes-femmes et des différences fondamentales qu’il y a entre eux. On l’aura appris ce soir, les femmes aiment l’amour tandis que les hommes sont mauvais dans le domaine. Ça y est, c’est dit! L’humoriste, dont le côté baveux est pleinement assumé, parle aussi de faux seins, de one night, de viagra et j’en passe. Suscitant un rire jaune après une blague de sodomie, le public n’était peut-être pas aussi fucké qu’il l’a prétendu en arrivant. Somme toute, la réaction des spectateurs était favorable.

Yannick De Martino s’est emparé de la scène pour présenter quelques blagues tirées de son spectacle Brouillon. Dans son cas, l’aspect fucké est particulièrement bien exploité. Il défile ses blagues l’une après l’autre et parle de divers sujets dont le végétarisme particulier de ceux qui mangent du poisson. Il se questionne également sur l’origine de l’appellation des fruits de mer et suggère «légumes de ciel» aux végétariens qui désireront continuer de manger du canard.

rationel_fucke_011

©Éric Myre/Juste pour rire

Martin Perizzolo a, quant à lui, abordé des thèmes qui ont suscité les rires et les hochements de tête des gens présents en guise d’acquiescement. Ils en disaient long sur leur approbation de ses différentes opinions exprimées sur la malbouffe et les antiacides, les dates, l’unique et immense poivrière d’un restaurant, la salade mesclun qui dépérit à différentes vitesses et qu’il faut désherber avant de la manger et par le fait même, au sort que devrait connaître son inventeur.

Pour sa part, Billy Tellier a exprimé ouvertement son aversion envers ceux qui pratiquent la course à pieds et qui indiquent leur temps publiquement. « Fermez vos yeules avec ça! ». Cette phrase aurait pu en choquer quelques-uns, mais elle a plutôt causé l’hilarité générale. Et, lorsqu’il parle des conséquences que vivent les coureurs, comme les mamelons qui pissent le sang à force de frotter sur le tissus du chandail.  « Y s’met de la Vaseline su’é tétines! » inattendu, drôle à souhait.

rationel_fucke_005

©Éric Myre/Juste pour rire

Après s’être rendu en quart de finale à l’émission En route vers mon premier gala en 2013 et en 2014, Gabriel D’almeida Freitas en était à sa première participation à un gala Juste pour rire. Humoriste donnant dans la mimique et la gestuelle, il exprime son humour au moyen de son corps. Rafraîchissant et différent, Gabriel a surpris avec son long silence qui a tout de même provoqué le rire de la foule. Au final, les deux ou trois années d’attente en auront valu la peine puisque le public l’a adopté immédiatement et lui a démontré, en lui offrant une ovation debout.

Après le petit nouveau, place à Mario Jean qui a parlé de nourriture conventionnelle et non conventionnelle. Il faisait entre autres allusion à l’émission mettant en vedette des gens ayant une étrange dépendance; qui mangent du Ajax, du plâtre ou de la bourrure de divan. Le chou kale et le poulet de grain ont également eu droit à quelques lignes. L’humoriste parle également du vol d’identité qu’il a subi, et de son usurpateur qui s’en est servi pour se créer un profil sur un site de rencontre.

rationel_fucke_007

©Éric Myre/Juste pour rire

Maxim Martin, le dernier et non le moindre, s’est mérité une ovation debout après avoir abordé des sujets comme le sport national des québécois : le chialage, la discrimination envers les jujubes noirs, l’homosexualité, ses statuts Facebook et les commentaires des internautes, les sujets de l’heure, Pokémon Go et Jérémy Gabriel, dont le jugement dans la cause l’opposant à Mike Ward a été rendu la semaine dernière. À ce propos, les applaudissements ont été particulièrement nourris et en faveur de ce dernier, ce qui en a dit long sur l’opinion que le public a sur la situation.

Le Gala Rationnels vs F**kés a apporté son lot de fous rires. Les deux duos d’humoristes Dominic & Martin et Les Denis Drolet ont assuré l’animation de main de maître avec la complicité et l’autodérision dont ils ont fait preuve. Ils pratiquent l’humour différemment, mais l’amalgame qu’ils ont formé le temps d’une soirée a grandement plu.

Crédit photo : ©Éric Myre/Juste pour rire

Texte révisé par : Louise Bonneau

Vous pourriez aussi aimer...