Random Recipe à Montréal en lumière

The Future Is Female

RandomRecipe

Par Maxime D.-Pomerleau

Quatre ans presque jour pour jour après leur dernière prestation à Montréal en lumière, Random Recipe prenait d’assaut le Club Soda, le 1er mars, devant un public impatient de les retrouver. Le groupe lançait son nouvel album, qui coïncide avec leur dixième anniversaire. La foule était éclectique; plusieurs invités de marque étaient présents, des fans de la première heure de même que des bébés et des enfants d’à peine une dizaine d’années au style super edgy.

Le groupe a commencé fort avec une première chanson aux accents estivaux, juste à temps pour l’arrivée du printemps. Strawberry Daiquiri a mis la table pour la prestation festive et enjouée à laquelle le public aurait droit. Sitôt cette incursion dans le nouvel album débutée que l’on retournait dans les succès souvenirs avec Shipwreck de l’album Fold it! Mold it! et le hit Dimples, qu’on retrouve sur Kill the Hook. Something on my Mind (Fold it! Mold it!) a complété ce tour du chapeau avant d’entamer la mélodique This Mess. Distractions, titre de ce nouvel opus, est peut-être en lien avec le déficit d’attention non diagnostiqué du groupe, qui court mentalement dans toutes les directions artistiques, ne se satisfaisant pas d’un seul style musical. Le mélange pop-rap-électro-indie-rock-et-plus-si-affinités dont eux seuls possèdent la recette est toujours gage de succès.

Avec Fight the Feeling, le public a pu apprécier la fougue de trois danseuses, qu’on verrait tantôt habillées de fluo, tantôt avec des vêtements aux motifs psychédéliques et texturés, ou encore serties de paillettes pour la finale du spectacle. « Bienvenue dans notre crazyness! », s’est écriée Fab. Après la très rythmée Hey Boy (avec Sunny Moonshine qui rappe un verse sur l’album) le groupe très concept a joué Big Girl, autre gros hit de Kill the Hook. On a aussi eu droit à la version remixée de Shining Star, qu’on trouve sur le EP Shake it! Bake it!. Un moment fort du spectacle fut sans aucun doute MMXVIII, qui relate l’histoire du band, avec Giselle Numba One, Heartstreets et Tali Taliwah de Nomadic Massive. La pléthore de femmes sur scène (en plus de Marie-Pierre Arthur à la basse et Lisa Moore de Blood & Glass aux claviers) ne fait aucun doute sur le message ambiant: The Future Is Female. Le premier extrait de Distractions, Out of the Sky, est franchement addictif (la ligne de basse de Rhonda Smith y est sûrement pour quelque chose) et tout l’album, bien qu’il ne soit qu’un petit huit pistes, tient sur une ligne directrice cohérente. Collant un peu plus de soul et de RnB à son hip hop que ses précédentes œuvres, et une dose de critique sociale à ses textes, Random Recipe offre un album riche aux puissantes mélodies.

Même si en cours de route ils se sont défaits d’un membre, Random Recipe n’a pas perdu sa force de frappe. Les multiples collaborations avec des artistes aguerries de la scène locale pour ce nouvel album est une formidable façon de nous balancer le girl power dans la gueule. « 10 years and more to come! » s’est exclamée Fab. On se le souhaite.

#MTLenLumiere

Photo promotionnelle © Random Recipe

Texte révisé par: Marie-France Boisvert

Écrit par

Geekette de la musique de champ gauche, passionnée de culture et de médias, animatrice radio, artiste en performance et petite voyageuse. Doyenne des collaboratrices de MatTv.ca!

Vous pourriez aussi aimer...