Première montréalaise pour Corteo du Cirque du Soleil

Une grande fiesta avec Corteo

© Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par : Christian Gaulin

Après avoir été créé et présenté sous chapiteau en 2005 et qu’il parcourt le monde de villes en villes depuis 13 ans, le spectacle Corteo est de retour à Montréal, au Centre Bell, pour 14 représentations. Production du Cirque du Soleil, Corteo a un genre qui se veut propre à lui. « Corteo, c’est définitivement de la magie, de la haute acrobatie et un voyage dans le monde du rêve. C’est un spectacle qui fait voir le cirque d’une autre perspective. Ce n’est pas un spectacle de la forme que les gens sont habitués de voir normalement, avec le Cirque du Soleil. C’est un spectacle qui saura surprendre », nous confie Daniele Finzi Pasca, le concepteur et metteur en scène du spectacle.

Corteo signifie « cortège » en italien. Ça se veut un défilé complètement festif et démesuré. Réunissant comédie, burlesque, prouesses acrobatiques et monde du rêve et de l’imaginaire, Corteo amène le spectateur dans un univers théâtral empreint de ludisme, situé quelque part dans un espace entre ciel et terre. Dans une ambiance de fête foraine, le clown Mauro évoque ses propres funérailles, célèbre sa vie et son après-vie, sous le regard attentionné d’anges bienveillants. Le clown Mauro pousse même l’audace en prenant part à son propre cortège paradisiaque.

Corteo prend un malin plaisir en nous transportant dans l’univers des extrêmes, opposant le petit et le grand, le ridicule et le tragique, la magie de la perfection et le charme de l’imperfection. Le spectacle fait appel à la force et à la fragilité du clown, mais aussi à sa sagesse et à sa tendresse, pour illustrer la part d’humanité en chacun de nous. Porté par des sonorités tantôt lyriques, tantôt cocasses, Corteo est une fête intemporelle où l’illusion confronte la réalité. À travers ces célébrations, l’au-delà devient synonyme de joie, de rêve, de féérie et de fête!

Le spectacle Corteo comprend une vingtaine de tableaux qui sont appuyés par une musique aux influences tantôt italiennes, tantôt espagnoles et parfois sortie tout droit de l’imaginaire, mais grandement magnifique et poétique. D’ailleurs les musiciens, costumés, font partie intégrante du spectacle et jouent en direct une grande majorité des pièces.  Plus de 50 acrobates, musiciens, chanteurs, personnages et acteurs de cette création nous font vivre plusieurs beaux moments de jonglerie, lits trampolines, planche sautoir, roue Cyr, échelle en équilibre, courroies aériennes, acrobaties, barres asymétriques et trapèzes, entre autres.

Mentions spéciales aux numéros portant sur le golf, celui avec les lustres géants et le cycliste au paradis. Mon coup de coeur reste inévitablement celui où un personnage de petite taille est transporté par des immenses ballons d’hélium dans la salle, propulsé dans les airs par les spectateurs. Un moment grandiose et complètement impressionnant!

Pour mon premier spectacle du Cirque du Soleil, je ne vous cacherai pas que je me suis laissé porté par cette ambiance parfois irréelle et magique qui régnait dans le Centre Bell, grâce à Corteo. Vivement un autre spectacle du Cirque du Soleil, s’il-vous-plaît!

Le spectacle Corteo est présenté au Centre Bell du 19 au 30 décembre. Vous pouvez faire l’achat de vos billets en ligne ici.

Pour voir nos entrevues sur le tapis rouge ainsi que les photos de ce dernier, cliquez ici.

Crédit photo : © Véronyc Vachon/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...