Première de Noir (NWA)

Un film de Yves Christian Fournier

PIERRE-PAUL POULIN

 ©Pierre-Paul Poulin

Par Stacy Rajarison

Jeudi dernier se tenait la première montréalaise du film Noir (NWA). Pour cet événement médiatique, le rendez-vous était au Cinéma Excentris où nombreuses étaient les personnes présentes venues assister à cette avant-première en compagnie des comédiens du films ainsi que de l’équipe de production.

Écrit par le scénariste d’origine haïtienne Jean-Hervé Désiré et produit par Nicole Robert, ce long-métrage aborde des thèmes moins souvent soulevés dans le cinéma québécois et raconte l’histoire de quatre jeunes Montréalais vivant dans un quartier défavorisé, qui sont aux prises avec des problèmes de drogue, violence, prostitution et gangs de rue.

« Le film permet d’aller en profondeur dans une certaine réalité et permet de voir qu’est-ce qui rend cette réalité comme ça » m’indique Kémy St-Éloi, une des têtes d’affiche de cette production. « Le but du film, c’est d’ouvrir une discussion », ajoute le réalisateur. Enfin, en référence au titre de son plus récent projet, Yves Christian Fournier m’explique ce qui suit: Noir (NWA), c’est être fier de soi, de ce qu’on est, c’est une affirmation d’une identité, universel comme titre, ça aurait pu être une personne de n’importe quelle origine sur l’affiche, j’espère que le premier niveau ne va pas bloquer les gens, mais je suis conscient que ça peut être à double tranchant; je l’assume.

Dans cette production, on retrouve Salim Kéchiouche (La vie d’Adèle) ainsi qu’une nouvelle génération de comédiens dont Kémy St-Éloi, Jade-Măriuka Robitaille, Julie Djiézion et plusieurs autres. D’ailleurs, Kémy et Julie m’ont tous les deux mentionné que ce qui était le plus exigeant dans leur rôle respectif était le fait que leurs personnages faisaient face à plusieurs événements éprouvants et vivaient beaucoup d’émotions. « Je dois être capable de nuancer tout ça pour que ça rentre dans un seul personnage », a indiqué Kémy St-Éloi.

Noir (NWA), distribué par Les Films Séville, sera à l’affiche dès le 10 avril 2015.

Crédit photo:  ©Pierre-Paul Poulin

Vous pourriez aussi aimer...