Plants and Animals

Tout simplement naturel

008-plants & animals-photo susan moss

©Susan Moss

Par : Martial Genest

C’est avec un troisième album en poche que Plants and Animals se présentait au Théâtre Corona ce samedi 15 octobre. Sur une scène dénudée d’artifices, comptant simplement 3 drapeaux jaunes en guise de décor, le groupe en a donné plein la vue et les oreilles à leurs spectateurs.

En ouverture, le peu de gens présents ont pu découvrir le groupe folk, The Weather Station. La voix de la chanteuse Tamara Lindeman est comme une symbiose de Loreena McKennitt et Sarah McLachlan, qui est très mélodieuse et douce, très contrastant avec ce qui allait suivre. Un bon petit groupe qui mérite d’être découvert. Pour plus d’information, visitez leur site web.

Tamara

©The Weather Station

Avec la quantité de personnes sur les lieux lors de la première partie, je craignais que Plants and Animals jouerait devant un auditoire plutôt minime, mais il semble que la majorité des spectateurs ne laisseraient pas passer la chance de revoir ce groupe montréalais de retour au bercail, car, en quelques minutes, le plancher du Corona était plein et il était rendu difficile pour tous d’aller se chercher sa consommation et rejoindre ses amis.

013-plants & animals-photo susan moss

©Susan Moss

Malgré quelques petits problèmes techniques, le groupe a donné une performance énergique et a puisé dans sa discographie complète pour offrir un bon mélange sachant autant plaire aux fans originaux qu’à ceux qui se sont joints avec le lancement de Waltzed in from the Rumbling. De ce mélange, nous avons eu droit à Faerie DanceGood Friend et Bye Bye Bye de Parc AvenueLightshow de The End of That ainsi que All of the TimeFlowersSo Many NightsStay et No Worries Gonna Find Us de Waltzed in from the Rumbling, pour nommer que celles-ci.

012-plants & animals-photo susan moss

©Susan Moss

Plants and Animals offre plusieurs spectacles lors de cette tournée et il est possible de voir la liste complète sur leur page Facebook et, comme le disait le chanteur, Warren C. Spicer « Il y a longtemps que nous avons joué chez nous ». Espérons qu’ils le seront bientôt.

Texte révisé par : Matthy Laroche

Vous pourriez aussi aimer...