Patrice Michaud à l’International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu

Michaud et ses invités mettent le feu à la place

10

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Christian Gaulin

C’est un spectacle complètement éclaté que Patrice Michaud et ses invités nous ont livré, mercredi soir, dans le cadre de l’International de montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu. Michaud a littéralement enflammé la scène Loto-Québec, lui que l’on connaît généralement avec une p’tite gêne et plus de retenue.

Pour l’occasion, il était accompagné de Marie-Mai, de Yann Perreau, d’Émile Bilodeau et de ses brillants Majestiques! Bilodeau avait pris soin de bien réchauffer la foule pendant 60 minutes juste avant que Michaud ne monte sur scène. Accompagné de sept musiciens, Patrice Michaud a commencé fort en nous interprétant Kamikaze, de son dernier opus Almanach paru il y a 18 mois et il a enchaîné avec Cherry Blossom et Éloïse, en nous offrant quelques pas de danse. Il a ensuite pris plaisir à nous raconter son premier « slow » en 1994 sur la chanson Stop de Sam Brown, qu’il nous a interprétée en français. Tout en étant très généreux de son corps, il est descendu dans la foule durant la chanson afin de danser collé avec plusieurs gentes dames. Il aime se gâter, Patrice Michaud!

6

Très généreux, sympathique et cool, Michaud a ensuite chanté en duo avec Marie-Mai Les terres de la couronne, un grand moment rempli de tendresse et d’émotions, livré par les deux artistes. C’est après les pièces Feu et Apocalypse wow que Patrice Michaud et Les Majestiques et leurs manteaux brillants ont pris le plancher pour en faire un grand plancher de danse. Les Majestiques leur permettent d’aller « flirter » avec la musique des années 60 à 90, d’inviter des amis et de former des mixtes d’artistes improbables ou éclectiques.

La formule Majestiques à saveur disco s’est poursuivie avec les pièces Julie revient. Julie s’en va, avant que Yann Perreau se joigne à Michaud pour interpréter Le président danse autrement et Beau comme on s’aime, deux chansons de Perreau. Puis Émile Bilodeau s’est joint au duo et ils ont entonné Les cactus de Jacques Dutronc. Avec ces deux hyperactifs qui accompagnaient Patrice Michaud, laissez-moi vous dire que ça déménageait sur scène. Ils ont brassé Saint-Jean-sur-Richelieu au grand complet! Puis Marie-Mai est revenue pour interpréter sa chanson C’est moi, dans une version disco avec Patrice Michaud, avant de chanter Je cours après Marie, à la sauce Majestiques.

14

Toute cette belle gang a clos ce fabuleux spectacle avec la très attendue Mécaniques générales, que la foule a chantée avec les artistes. C’était beau à entendre. Puis Patrice Michaud est revenu le temps d’un rappel pour faire, seul avec sa guitare, La saison des pluies, une chanson magnifique qui laisse toute la place aux émotions, avant de conclure avec un medley de chansons des années 60 et 70. Oui, ce fut une bien belle soirée!

Allez visiter le site officiel de Patrice Michaud afin de tout savoir sur lui et ses Majestiques, ainsi que sa page Facebook.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...