Pascale Picard en français

Une première aux Francofolies de Montréal

IMG_1793©Renaud Vinet-Houle/MatTv.ca

par Mélissa Thibodeau

Pascale Picard nous est arrivée sur la scène Ford mardi soir avec un spectacle inédit. L’un des produits d’une année où elle disait oui à tout (selon  Le Devoir), elle a accepté le défi que lui avait lancé le vice-président à la programmation des Francofolies de Montréal, Laurent Saulnier. Il lui offrait une scène si elle était prête à présenter ses chansons en français.

Un défi tout de même de taille pour cet artiste qui s’est tout d’abord fait connaître dans la langue de Shakespeare, choix qu’elle assumait d’ailleurs complètement. L’ampleur du défi demandait à ce qu’elle aille chercher l’aide de l’auteure-compositrice-interprète Gaële pour l’aider, pas seulement à traduire ses textes, mais à bien les adapter, pour garder l’essentiel du message de chacun.

IMG_1771

Une belle foule de fans s’était rassemblée où Pascale se produisait avec ses fidèles acolytes : Marc Chartrain à la batterie, Philippe Morissette à la basse et Louis Fernandez à la guitare.

Et bien sûr, il était tout à fait de mise d’inviter Gaële sur scène et on a pu témoigner d’une très belle complicité entre les deux artistes. L’auteure-compositrice-interprète d’origine française a même interprété l’une de ses pièces, Laisse-toi aller. Et la «pause cardio » pour la chanson Hell Is Other People, traduite par L’enfer c’est les autres, a été une joie à regarder et à entendre.

IMG_1742

Pour poursuivre son plaisir, elle a invité un autre auteur-compositeur-interprète qu’elle apprécie beaucoup, Patrice Michaud à venir les accompagner sur la scène. Il a joué de la guitare sur la pièce Runaway. Il est retourné un peu plus tard pour interpréter son propre extrait bien connu Mécanique générale, orné de la belle sangle de guitare rose froufroue que lui avait prêtée Pascale.

Elle a adapté toutes ses chansons du spectacle sauf Gate 22, le tube qui l’a fait connaître. Les gens étaient d’ailleurs prêts à entonner cet air avec elle. Elle a aussi pris l’occasion pour faire une reprise de la française Christine and the Queens, Saint Claude. Elle aurait pu nous laisser avec le défoulant Annoying (qui n’était pas adressé à l’auditoire en passant), mais un rappel lui a été commandé par la foule. Elle est donc remontée seule sur scène et nous a offert une version imprévue et bien sympathique de Encore et encore de Francis Cabrel.

IMG_1779

On peut dire que la glace est décidément cassée pour du Pascale Picard en français. Ce spectacle comportait des adaptations de chansons tirés de ses trois albums Me, Myself and Us (2007), A Letter to No One (2011) et son plus récent All Things Pass (2014). Bien que les chansons aient été traduites, ce ne fut pas le cas pour tous leurs titres. Cela étant dit, j’ai bien hâte d’entendre d’autre matériel  de Mme Picard dans la langue de Molière.

Liste de chansons
Haunted States
Smilin’
Runaway
Laisse-toi aller (interprétée par Gaële)
Blame It on Me
Hell Is Other People ou L’enfer c’est les autres
Thinking of It
Saint Claude (une reprise de Christine and the Queens)
Mécanique générale (interprété par Patrice Michaud)
Gate 22
Annoying

Rappel
Encore et encore (une reprise de Francis Cabrel)

©Renaud Vinet-Houle/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...