Papillons en liberté au Jardin botanique de Montréal

« Chefs-d’œuvre de la nature »

© Laura Choquet/MatTv.ca

Par : Myriam Bercier

Du 28 février au 28 avril se tiendra l’événement-culte de l’hiver de l’Espace pour la vie de Montréal : Papillons en liberté. Cet événement, fort de sa 22e édition, nous plonge dans un monde féerique : entrer dans la serre chauffée du Jardin botanique de Montréal et voir les milliers de papillons qui tourbillonnent dans l’espace et autour de notre tête nous donne une impression de printemps dans cet hiver si long.

Directeur à l’Espace pour la vie

Le thème de cette année à l’Espace pour la vie, présenté par son directeur, M. Charles-Mathieu Brunelle, est « l’histoire de l’évolution, comprendre d’où on vient et aussi mieux saisir l’impact que l’on a sur les espèces qui nous entourent », que l’on exploite en premier avec cet événement.  En effet, l’idée derrière cet événement est « de présenter les papillons comme des chefs-d’œuvre […] de la nature qui ont mis des millions d’années à évoluer pour arriver à cette diversité que l’on connaît aujourd’hui », nous explique Marie-Ève, animatrice présente sur le site.

Marie-Ève, animatrice au Jardin botanique

Le rôle de ces animateurs, tel qu’expliqué par Marie-Ève, est « d’accueillir les gens, de répondre à leurs questions et animer des activités éducatives à chaque heure, […] en lien avec la thématique ». Comme elle nous l’explique, le but de l’événement est certes de voir et mieux comprendre les papillons, mais aussi de voir tout le cycle de leur vie : les visiteurs pourront peut-être même apercevoir des chenilles et des cocons. En effet, dépendamment du moment où le visiteur viendra, il n’aura jamais le même spectacle, d’autant plus que l’on y ajoute des papillons au fur et à mesure, passant de 20 espèces au début à 70 à la fin. Les papillons viennent-ils tous du Québec? Non, comme nous l’explique Marie-Ève, « pour la plupart, ce ne sont pas des papillons du Québec, ce sont des papillons tropicaux, qui viennent d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud et beaucoup viennent d’Asie aussi; donc vraiment des quatre coins du monde ».

Alors que l’un des objectifs de l’événement est « de reconnecter les humains à la nature, […] créer un lien positif entre les insectes et les humains », comme le dit Marie-Ève, on peut dire que c’est réussi avec les Papillons en liberté! Pour ceux qui sont intéressés à y aller, contrairement aux années précédentes, il faut acheter des billets préalablement, puisque les places sont limitées à chaque départ donné (à toutes les heures). Pour plus d’informations ou pour vous procurer des billets, rendez-vous au : http://calendrier.espacepourlavie.ca/papillons-en-liberte

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...