Osheaga 2015: Jour 2

Au menu : Des styles musicaux diversifiés

osheaga_jour2-9

©Benoit Vermette/MatTv.ca

Équipe de rédaction

Mais que veut dire Osheaga? Osheaga est le nom que Jacques Cartier a retenu lorsqu’il a fait la rencontre des Mohawks pour la première fois, dans les environs des Rapides de Lachine (désormais inclus dans la ville de Montréal). Selon l’histoire, lors de cette rencontre, les Européens agitaient leurs mains soit pour échanger une poignée de main amicale ou encore pour désigner les impressionnantes rapides. Toujours est-il que les Mohawks, surpris de cette gestuelle, se sont dit entre eux : « O she ha ga », c’est-à-dire les gens aux mains très agitées. Suite à cette rencontre, Cartier interpréta le mot Osheaga comme signifiant de larges rapides, alors que les Mohawks l’utilisèrent pour désigner l’endroit où ils firent la connaissance des gens aux mains agitées.

Transformé en un véritable village, le parc Jean-Drapeau a accueilli des milliers de festivaliers lors de la deuxième journée de la dixième édition d’Osheaga. Pratiquement à guichets fermés, le festival a réuni plusieurs adeptes de musique provenant de tous les coins du pays et du monde. Au menu : des styles musicaux diversifiés, une température très agréable et plus encore!

osheaga_jour2-27

Heureusement pour vous, notre photographe Benoit Vermette était sur place pour vous rapporter quelques-uns des meilleurs moments croqués sur le vif. Inutile de vous dire que l’ambiance fut électrisante.

Crédit photo: ©Benoit Vermette/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...