Orny Adams – Lower your Expectations

Préparez-vous à une heure de rires!

Orny-touched-up-large-Strombo-show-2013

© site officiel d’Orny Adams

Par Marie Eve Archambault

Pour une autre année consécutive à Off-JFL & Zoofest présenté par Vidéotron, Orny Adams a pris d’assaut hier le Théâtre La Chapelle pour offrir une heure intensive de blagues où nos joues ne se reposent pas une seconde. Comme il l’a mentionné sur sa page Facebook, Montréal représente sa maison durant le temps estival puisqu’il est un habitué du festival.

Dans un théâtre qui ne peut contenir qu’une centaine de personnes, l’humoriste, connu également pour son rôle dans l’émission Teen Wolf, est arrivé sur scène avec l’enthousiasme qu’on lui connaît. Dès ses premières paroles, le titre de son one man show prenait tout son sens. Ses attentes concernant son entrée étaient beaucoup trop élevées. Il aurait adoré une entrée remarquable avec une musique forte et un présentateur. Au lieu de cela, il a eu une musique de fond tout simplement. Insuffisant. C’est sur cette lancée qu’Orny Adams a débuté son spectacle.

orny_adams_assembly

© CBC

Sans vous révéler le contenu de ses blagues, je peux vous dire qu’il a comparé la génération d’aujourd’hui, fluette, à la sienne qui est remplie de rêves avec lesquels ils ont grandi pour devenir des personnes fortes, mais remplies de regrets.

L’endroit intimiste donnait l’impression d’écouter un ami déblatérer sur sa vision de la vie sous un angle qu’on n’aurait peut-être jamais considéré. On était aussi témoin d’une belle proximité avec son public. « Je reconnais des visages dans la salle. Il y a des blagues que vous avez déjà entendues, mais est-ce que vous aimez tout de même le spectacle? » A-t-il demandé. Comment faire autrement? Le spectacle auquel nous avons assisté n’était pas de tout repos. Habituellement, nous avons le droit à une histoire avec un punch à la fin. Avec Orny Adams, ce n’est pas de cette façon là que cela fonctionne. Chaque phrase est punchée et te fait rire aux éclats. Une journée plus tard, j’ai toujours mal aux joues!

Toute bonne chose a une fin. Adams ne voulait pas quitter son public qui a été absolument réceptif à son matériel. Il a même demandé à la technique combien de temps il restait avant que l’autre spectacle débute et ça l’attristait de terminer aussi rapidement puisque de toute évidence il avait encore beaucoup de choses à raconter.

Si vous avez manqué cet excellent spectacle, vous pouvez vous reprendre aujourd’hui le 25 juillet ainsi que le 27 et 29 juillet. Je vous invite à visiter le www.hahaha.com pour vous procurer plus de détails! Vous ne regretterez pas votre choix. Rires garantis!

révisé par: Louisa Gaoua

Vous pourriez aussi aimer...