#OhMyFest! : Première édition

Meet-Up et Cartes blanches colorées!

13692744_1783138845230927_7547637102945802138_n

Crédits photo: ©Marc-Olivier GLWink Strategies

Par Bella Richard

Les 16 et 17 juillet derniers eut lieu la première édition d’Oh My Fest!, premier Festival YouTube au Québec, coproduit par le ZooFest, l’agence Le Slingshot et présenté par Vrak.tv. Pour l’occasion, j’eus la chance de couvrir plusieurs présentations, ateliers et panels animés par les YouTubeurs favoris des jeunes québécois!

Meet-Up du Samedi 16 juillet 2016

À l’entrée de l’Esplanade de la Place des arts, des centaines d’abonnés attendaient fébrilement de rencontrer, pour le premier meet-up de la fin de semaine, Lysandre Nadeau, Jean-François CD, Pellep Pellep Pellep, Miro Belzil, Thierry Doucet, Florennce99, Élie Pilon, Cynthia Dulude, Steelorse et Gaspard G, pour ne nommer que ceux-là! Des chapiteaux rassemblant des groupes de quatre YouTubeurs ainsi que des files organisées permettant à leurs fans de les rencontrer à tour de rôle et d’avoir un petit moment privilégié avec eux, contribuèrent sans aucun doute à l’agrément de tous et chacun. Un déroulement exceptionnel pour moi qui m’attendais à une formule « premiers arrivés, premiers servis » et à une énorme rencontre de groupe. Cela me laissa agréablement surprise et enchantée!

 13700020_1714435168822308_5036580858478618874_n

Crédits photo: ©Elizabeth Gartside

Carte blanche de PL Cloutier

De 13 h 15 à 14 h 15 se déroula le moment « carte blanche » de PL Cloutier dans la salle le Studio du Monument-national. Rires, rebondissements et vidéos inédites furent à l’honneur lors de cette heure trop vite passée! Le célèbre YouTubeur expliqua le concept de son animation dès ses premiers instants sur scène : « J’ai décidé que j’allais faire les 60 minutes à ne JAMAIS raconter : je suis passé au-travers mes disques durs pour trouver des trucs que j’ai jamais montrés sur ma chaîne YouTube, parce que c’est des choses que j’assume pas… Alors, on va probablement vivre ensemble le plus grand malaise de l’histoire du Oh My Fest! dès le premier événement! », lança-t-il, amusé. « Mais à quoi bon vivre le plus grand malaise, si c’n’est pas en buvant un bon verre de vin, ouuuuaaaiiiiss! » dit PL, tout sourire, avant de commencer avec une sa première animation. Ce fut donc, inévitablement assisté de son incontournable verre de vin (rouge!), qu’il enchaîna avec une variante des « questions du pot » : le pot Wadamom que sa mère, aussi emballée que lui à l’approche de sa carte blanche, remplit de quatre questions alors insoupçonnées par ce dernier. PL eut à raconter l’histoire des poussins, la fois où ses parents l’avaient perdu à Québec, à faire un do, date, dump entre Zac Effron, Zac Effron, et… Zac Effron! et à commenter une série de photos de son enfance, tantôt gênantes, tantôt mignonnes! Bref, un moment de pur bonheur!

Pour les initiés des Vlogs de PL Cloutier, nul ne fut surpris de revoir le fameux jeu Jinga géant que ce dernier avait confectionné dans l’une de ses toutes dernières vidéos! Emma Bossé, son invitée spéciale, participa à la joute, pimentée de questions croustillantes. Pour finir, une rude partie de Ni oui Ni non se disputa entre les deux blogueurs, agrémentée par les questions du public et défiée par des pinces à linge au visage chaque fois que les mots interdits étaient prononcés! Inutile de mentionner que PL perdit cette manche, se retrouvant avec une dizaine de pinces aux sourcils, aux oreilles, aux joues et au nez!

 13775425_1714435452155613_4085011533947460464_n

Crédits photo: ©Elizabeth Gartside

Carte blanche de Simon Leclerc

De 16 h 15 à 17 h 15 eut lieu la « carte blanche » de Simon Leclerc, YouTubeur de la chaîne AvecSimon. Sous forme de One Man Show, ce dernier raconta chronologiquement ce qui le mena de ses tout premiers balbutiements dans le monde du web à la carrière qu’il possède aujourd’hui, et de laquelle il vit présentement depuis près d’un an officiellement (10 mois, pour être bien exacte)! Simon dispose d’une chaîne YouTube diversifiée depuis sept ans, composée d’humour, de personnages aussi tordants que fascinants et de challenges toujours plus variés les uns que les autres! Aussi à l’honneur sur sa chaîne, de nombreux sketchs réalisés sous forme de court-métrages. Illustré de vidéos récemment tournées (la semaine passée), son spectacle en ressorti tout simplement dynamisé! Simon agrémenta sa représentation par des jeux de mots, des blagues tout sauf subtiles et des anecdotes, pour témoigner du travail qui se cache derrière chacune de ses vidéos. Il dit à son auditoire qu’il se chercha longuement avant d’en arriver à son style d’aujourd’hui et termina sa prestation avec un message d’espoir nous faisant ainsi réaliser que, peu importe ce que nous souhaitons faire dans la vie, la clé, c’est de ne pas se décourager et de ne jamais lâcher.

« Je travaille sur ce show depuis 3 mois! » me lança-t-il, lors d’une entrevue à tête reposée, le lendemain. J’en fus d’autant plus impressionnée! Le YouTubeur hésite à l’heure actuelle à roder son show avant de rendre disponibles les vidéos présentées lors de sa carte blanche, encore inconnues du public web (notamment de ses abonnés français). Bravo, Simon, nous sommes fiers de tout le chemin que tu as parcouru jusqu’ici!

Pour tout connaître sur le déroulement de la journée de dimanche, je vous invite à lire mon second article, en ligne sous peu!

Vous pourriez aussi aimer...